[BD] L’adoption – Tome 1, Qinaya

Aujourd’hui nous allons aborder une de mes dernières lectures. Il s’agit d’une bande dessinée, « L’adoption », parue le 4 mai dernier. C’est une histoire constituée de deux tomes, le premier s’intitule Qinaya et le suivant est en cours de réalisation. Cet album est scénarisé par Zidrou, dessiné et colorisé par Arno Monin. Zidrou est connu pour L’élève Ducobu et Tamara, entre autres.

.

Qu’est-ce que c’est ? 

Le livre est édité par les éditions Bamboo dans la collection Grand Angle. Cette dernière publie beaucoup de romans graphiques et de BD en deux parties. Je pense notamment à « Héléna » de Jim et Lounis Chabane. Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre un roman graphique et une bande dessinée classique. On peut trouver différentes définitions, en général très compliquées, celles-ci font souvent débat d’ailleurs. Je vais vous donner la mienne, qui n’est pas une référence absolue mais qui est bien plus simple ! Une BD comporte globalement une soixantaine de pages, 70 au maximum. Elle peut traiter n’importe quel thème. Un roman graphique aborde, lui, les sujets de la vie quotidienne. Il contient en général plus de cent pages.

L’adoption traite d’un sujet du quotidien et comporte 62 pages. Je classe donc l’album dans la catégorie bande dessinée. Cet ouvrage, rempli de cynisme et d’amour, nous raconte l’histoire de Gabriel et de sa petite-fille adoptive. Ce qui est assez original car on a le point de vue du grand-père alors qu’en général on aurait celui des parents. 

.

couv59458610

.

Le synopsis 

« Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer. »

.

IMG_0960

.

Quand on lit ce résumé on a très envie de découvrir cette histoire. On a hâtée d’en savoir un peu plus sur le contexte, les personnages !

.

Détails techniques   

Il y a énormément de choses à dire ! Tout d’abord intéressons-nous à cette couverture. Elle est très importante ! On y voit la petite Qinaya et son grand-père, Gabriel. On remarque que ce dernier se trouve sur les pierres de sa terrasse tandis que sa petite-fille est dans l’herbe du jardin. Cela marque une véritable frontière entre les deux personnages et cet effet donne encore plus de relief à l’histoire. De plus la qualité du dessin est vraiment grandiose ! Ca promet pour la suite ! IMG_0959

Je dois dire que je n’ai pas été déçu. Les dessins sont simples, réalistes, et magnifiques. Quand je dis simple, je tiens à préciser que le dessinateur ne s’est pas embêter à réaliser des détails complètement inutiles qui seraient venus gâcher le scénario de Zidrou.

. 

Le scénario 

Parlons de Zidrou, car il est ici le maître de l’histoire. On parle trop souvent, moi le premier, du talent des dessinateurs passant à côté de celui du scénariste. Il nous raconte une histoire hors du commun. On passe par tout un tas d’émotions, de la joie à la tristesse, de la colère au bonheur. On s’attache à ces personnages notamment à Qinaya et Gabriel, les IMG_0961principaux intéressés. On découvre comment cette relation se crée. Ils s’attachent progressivement l’un à l’autre. 

.

On ne peut pas parler d’intrigue à proprement parler, mais on sent qu’il y a quelque chose qui n’est pas normal. Du coup, quand certains évènements arrivent, on ne s’y attend pas du tout. 

Et puis il y a ces magnifiques phrases de Zidrou qui livrent des messages sur notre société. Il y a aussi ces mots d’amour : « Qui inventera une échelle pour mesurer l’amplitude des émotions dans le coeur d’une petite fille de 4 ans ? » Cette BD est une promesse pour la suite !

.

Un album très réussi et aussi un coup de coeur ! Des dessins très réalistes et des couleurs magnifiques ! Un scénario parfaitement maitrisé du début à la fin, avec des personnages très intéressants. Un album à lire absolument ! Il est impensable de passer à côté !

 .13492768_10205268998159552_1563090324_n.png

.

Pour continuer

couv55163251couv44595903Je vous invite à découvrir la collection Grand Angle, qui est tout simplement magnifique ! Et pour se faire, je vous propose de lire Héléna, un roman graphique en deux tomes. Jim et Lounis Chabane nous raconte l’histoire de Simon, qui par tous les moyens tente de séduire Héléna depuis on enfance. La jeune femme l’a toujours ignoré, et puis la vie les a éloigné, jusqu’au jour où ils se sont retrouvés. Simon va alors payer Héléna pour qu’elle passe trois heures par semaine avec lui afin de se connaître.


Et vous ?

Aves vous trouvé cette histoire touchante ? Attendez-vous avec impatience le second tome ? 

N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

13493718_10205271972273903_2013710466_o

Review [BD] L’adoption – Tome 1, Qinaya

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :