[Critique littéraire] Café Givré – Suzanne Selfors

Titre : Café givré9782081244368

Éditeur : Flammarion

Collection : Tribal

Auteur : Suzanne Selfors

Parution : 8 janvier 2012

Nombre de pages : 400

Genre : Romance contemporaine

Prix : 11.50€

Où l’acheter : Fnac, Amazon, librairies …

ISBN : 978-2-0812-4436-8

 

Résumé

.

« Vous croyez aux signes ? La foudre qui frappe une voiture dont vous sortez à l’instant, un chat noir qui traverse votre chemin… Vous voyez ce que je veux dire ? Le hasard, peut-être. Moi, je n’y ai jamais cru, à ce genre de trucs. Avant de le rencontrer, lui ».

Chez Anna est un petit café où le temps s’est arrêté. Katrina y vit paisiblement avec sa grand-mère. Jusqu’au jour où la magie et la poésie s’immiscent dans sa vie.

 .

Mon avis

.

Ce roman nous narre l’histoire de Katrina, une jeune fille de seize ans qui partage sa vie entre le lycée et son travail au café familial. Ses parents ayant disparu dès son plus jeune âge, Katrina se retrouve hébergée par sa grand-mère, qui a décidé après cette tragédie de reprendre l’affaire. Mais voilà, l’affaire est en chute et l’installation imprévue d’un concurrent va venir apporter un coup fatal au café. Les factures s’accumulent, la tristesse de sa grand-mère s’aggrave de jour en jour, mais une seule chose apporte un rayon de soleil dans sa vie : Malcolm. Lui, c’est ce garçon qui est rentré dans sa vie et qui est venu avec ses grands souliers saccager ses sentiments. 

Le rythme du roman est rapide, fluide, on y trouve tout ce que pouvait attendre de ce genre de livre, hivernal et cosy. C’est un roman qui se dévore sans prise de tête car il est à la fois simple et léger.

On se retrouve donc sous le point de vue de Katrina tout au long du roman. Une façon pour nous lecteur de nous rapprocher d’elle tout en suivant le cours de l’histoire. L’auteur a su rendre ce récit très ouvert sur la magie des vœux et ses conséquences s’ils sont mal utilisés. On apprend grâce à cela qu’on n’a pas forcément besoin de magie pour réussir ce que l’on veut entreprendre.

Afficher l'image d'origine

Au niveau des personnages, Katrina est une jeune fille tout a fait banale, qui n’est ni hautaine, ni parfaite, mais qui reste elle-même en toutes circonstances. Elle a tendance à s’apitoyer sur son sort par moments mais cela ne rend pas le livre ennuyant.

Elle devient vite jalouse quand la fille du concurrent décide de sortir avec son meilleur ami Vincent. Un jeune homme qu’elle connaît depuis toute petite. Malcolm est quant à lui très mystérieux au début des chapitres. C’est pour cela que j’ai eu du mal à le cerner et à comprendre son caractère. On retrouve aussi Élisabeth la meilleure amie de Katrina qui est une artiste peintre née.

Le style d’écriture de l’auteure est simple et sans exagération. Elle a choisi une manière assez moderne d’écrire ce roman, très familier et surtout très agréable. On ressent ce que Katrina éprouve durant ses diverses « épreuve » et c’est vraiment le principal dans ce genre de livre, il faut que l’on noue une relation avec les personnages.

L’image de couverture de « Café givré » m’a attiré dès le début car elle représente un coin de fenêtre (le bar) donnant sur un extérieur bleu et blanc représentant le froid et la neige. Sur une table repose une théière et des tasses, ce qui me laisse penser que le style de décor est ancien. En très bref, on s’imagine bien l’univers du livre juste en observant sa couverture. On sait déjà par avance que l’on va passer un bon moment et que nous aussi nous devrions nous blottir contre notre couette avec ce livre et un bon café chaud.

Un roman très simple et génial que j’ai dévoré en trois jours. Je le conseille pour les jours froids, notamment aux adolescents et jeunes adultes qui aiment ce genre d’histoire.

17


Et vous ? 

Avez-vous envie de lire ce roman ? Avez-vous lu l’histoire ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

13720454_10205419831050280_1378060958_o

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
BertieorBirdie
La Rédac

You colund't pay me

You colund’t pay me to ignore these posts!

2 mois ago

Review [Critique littéraire] Café Givré – Suzanne Selfors

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.