[Critique Littéraire] Endgame, Tome 1 – James Frey & Nils Johnson Shelton

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour une toute nouvelle chronique qui portera sur le tome 1 « Endgame» de James Frey.

Le roman « Endgame »  est un roman de science-fiction jeunesse qui se déroule sur notre planète, dans un futur où le monde aurait été scindé en clans. Ce livre aborde de nombreux thèmes tels que la mort, le courage, le destin, la responsabilité, le combat, le pouvoir mais aussi l’épreuve. Il a été publié le  09 Octobre 2014 chez la maison d’édition « Gallimard ».

Composé de 540 pages dans le format proposé chez Gallimard, il vous est possible de l’acquérir au prix de 13.99 €  en version « Kindle » et 19.90 € en version « Broché » sur Amazon.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Endgame »:

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Ma chronique littéraire

Un roman de science-fiction qui vous poussera à réfléchir et a résoudre l’énigme, car dans Endgame, tout n’est que mystère ! 

Ce roman nous narre l’histoire de douze personnes, douze héritiers de la terre qui devront, quand Endgame surviendra dans leur vie, se battre à mort, car un seul pourra vaincre, un seul  d’entre eux pourra résoudre l’énigme. En gage de serment, les douze ambassadeurs s’engagent à mettre en jeu la vie de leur peuple, si ils échouent, leur peuple sera voué à l’extermination… Voilà les dures lois d’endgame. L’appel est survenu, pour certains durant une remise de prix, pour d’autres quand ils étaient chez eux… Une chose est sure, endgame a déjà tué des milliards d’hommes et ce n’est que le commencement ! 

Une histoire énigmatique qui nous conduit tout droit dans la vie de douze jeunes, pas du tout préparé à Endgame, l’épreuve ultime de leur vie. Les enjeux sont tellement importants que cela rajoute un vrai plus et surtout, on a le droit a une course de vitesse impressionnante… En bref, une histoire qui vaut la peine d’être découverte, malgré quelques points négatifs qui viennent ternir le tableau.

La narration de ce roman se fait sous les points de vue des douze héritiers, jouant à tour de rôle, le narrateur. On découvre ainsi ce que pense chacun, ce que souhaite chacun et surtout les sombres envies qu’ils ont. Dans endgame rien n’est simple, tout est compliqué et il semblerait que les douze ambassadeurs soient totalement perdus et désarmé face au chaos. Une narration très intéressante, même si elle est compliquée à suivre ! 

Le rythme de l’histoire est assez long, malgré les passages d’action qui pimentent un peu l’avancée de notre lecture, nous sommes face à un livre qui contient beaucoup de liens, de personnages, d’intrigues et ceci parasite énormément notre lecture, au point d’en ralentir considérablement le rythme. Dommage, car le concept était vraiment très sympa et cela m’a légèrement dérangé de ne pas arriver à comprendre tous les ressorts de cette histoire ! 

Un univers riche et remplit d’énigmes qui nous plonge dans une aventure haletante et époustouflante ! Si il y a bien une chose qui est impressionnante, c’est l’immensité de l’univers créé, on y découvre de tout et surtout on y cherche des indices, des preuves de telles ou telles choses. Un univers très bien construit qui fait appel à notre réflexion et à notre imagination.

Le style de l’auteur ou plutôt des auteurs que sont Nils Johnson Shelton et James Frey n’était pas vraiment le genre que j’apprécie… A vrai dire, les mots n’étaient pas assez précis et durant tout le roman, une atmosphère mystérieuse conduit notre lecture ! Une ambiance qui est retranscrite a travers la manière abstraite dont est écrit ce roman, des mots complexes, des retours à la ligne réguliers… bref, j’ai eu énormément de mal à accrocher ! Par ailleurs, si vous êtes adepte de ce genre d’écriture énigmatique ce roman est totalement fait pour vous.

En ce qui concerne les personnages principaux, il y en avait beaucoup, voire beaucoup trop ! Ce qui est embêtant dans ce genre d’histoire où les héros sont très nombreux, c’est qu’il faut très vite comprendre qui est qui sinon on se retrouve perdu dans les fins fonds d’une histoire que l’on a du mal à apprécier. Malheureusement pour cette fois, la magie n’a pas fait effet dès le début, j’ai mis au moins la moitié du roman à chercher l’identité des personnages dans les pages précédentes (ce qui explique que je n’ai pas pu avancer rapidement dans ma lecture) et il faut avouer que devoir sans cesse se demander « Qui est-il ? Que lui était-il arrivé avant ? », c’est fatigant et on ne prend donc aucun plaisir à découvrir l’intrigue. Heureusement, j’ai fini par cerner l’identité de pratiquement tous les personnages et la fin du livre m’a paru beaucoup plus simple à comprendre ! 

Les personnages secondaires je ne peux pas vraiment dire qu’il y en a énormément, étant donné que l’intrigue de ce roman parle d’une situation de chaos où la plupart des hommes risquent de mourir ! Ainsi, l’auteur nous offre quelques personnalités que je n’ai pas spécialement retenue étant donné que j’avais déjà énormément de mal à identifier tous les protagonistes. 

L’intrigue de ce roman tourne autour d’Endgame, le jeu où tous les protagonistes se retrouvent ou plutôt s’affrontent, car un seul d’entre eux pourra repartir vivant. En jeu, des millions de vies dont sont ambassadeurs les douze adolescents ! Un enjeu énorme que j’ai trouvé addictif, l’intrigue était bien ficelé, j’ai adoré cette histoire.

Une ambiance un peu stressante, on prend gout à suivre les personnages même si on ne suit pas toujours, on a peur que l’un d’eux se blesse, que l’un d’eux échoue et condamne tout son peuple. Une ambiance qui reste lourde et qui manque peut-être un peu de légèreté !

En ce qui concerne le visuel du roman, je le trouve sublime, d’ailleurs, il fait partie de mon Top 5 de mes plus beaux romans car sa couverture est juste un petit bijou ! Des chiffres, des tons harmonieux et un dos à tomber, ce livre est véritablement somptueux. Derrière je trouve le résumé assez clair et tentant ! 

Finalement, c’était une lecture que j’ai moyennement appréciée, certes l’histoire était sympa mais je n’ai pas trop accroché avec le style d’écriture de l’auteur et la manière dont nous étaient contés les choses. En bref, un livre sympa mais un style d’écriture qui ne me correspond pas ! 

Un roman énigmatique qui vous conduira tout droit dans un univers sombre et des plus mystérieux ! 
s (5)


Et vous ?

Avez-vous envie de lire ce roman ? Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

J’avais beaucoup aimé ce roman, mais je me suis rendu compte en essayant de commencer le 2 qu’il ne m’avait pas du tout marqué ! Je ne me rappel de rien ^^

2 années ago

Moi je l’ai trouvé très compliqué à comprendre malheureusement ^^ Du coup je comprends totalement que tu ne te souviens pas de l’histoire 🙂

2 années ago

J’ai une amie qui a adoré ce livre ! Je pense que je me laisserai séduire 😛

2 années ago

Moi je suis passé à côté malheureusement, le style était bien trop particulier à mon gout 🙂

2 années ago

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :