[Critique Littéraire] Gabrielle d’Estrées ou les belles amours de Isaure de Saint Pierre – En avant l’histoire !

Vous aimez découvrir les petits secrets que nous cache l’histoire ? Lire les aventures palpitantes d’une dame à l’époque de la royauté ? Aujourd’hui il s’agit d’un livre qui sort un peu de ce que j’ai l’habitude de lire car nous allons plonger ensemble dans le passé, a l’époque des belles robes, des coiffes et des nez poudrés. Je vous parle d’un roman historique de Isaure de Saint Pierre : Gabrielle D’Estrées ou les belles amours.

Cet ouvrage qui rentre dans la catégorie « historique » est un moyen de connaitre un peu mieux l’époque de Catherine de Medicis et de la France des années 1500. Il traite ici de sujets très en vogue à l’époque, comme par exemple la cour du roi, les domaines, les droits et les devoirs des sujets et plein d’autres petites choses qui vous passionneront si vous êtes fan d’histoire (Ou simplement adepte des petits potins de l’époque). Il a été publié le 1 février 2017 chez la maison d’édition « Albin Michel». Composé de 400 pages, vous accompagnerez la famille d’Estrées dans leur escalade du succès, un vrai plaisir ! Il vous est possible de l’acquérir au prix de 22€ en version Brochée. 

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Gabrielle D’Estrées ou les belles amours »:

Elle, c’est Gabrielle d’Estrées, future duchesse de Beaufort, dix-sept ans à peine. Lui, c’est Henri IV, de presque vingt ans son aîné, roi de France et époux de Marguerite de Valois. Il faudra beaucoup de patience au souverain pour que Gabrielle lui cède et devienne sa maîtresse en titre. Et beaucoup de patience à Gabrielle pour que le roi, contre l’avis du pape et celui de Marguerite, accepte enfin de fixer une date pour leur mariage. Pourtant, Gabrielle ne sera jamais reine de France. Quelques jours avant les noces, la « putain du roi », comme l’appelait le peuple de Paris, meurt de façon mystérieuse à seulement vingt-cinq ans.
.

9782226325976-j (1)Un voyage au cœur de l’histoire

.

Plongez au cœur même de l’histoire en compagnie de Gabrielle D’Estrées et sa famille. Quoi de mieux que de découvrir à ses côtés, les conditions de l’époque et cet environnement romantique qui les entourait. Vous ne le savez peut-être pas, mais j’adore les romans historiques, c’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis laissé tenter par ce livre. Ici, nous nous trouvons en plein dans les années 1500, le roi est mourant et sa mère Catherine de Médicis vient de massacrer plusieurs milliers de personnes. De son côté Gabrielle, jeune fille naïve, va connaitre les conditions de vie d’une femme de l’époque. Séduite, courtiser, elle se retrouve alors dans un jeu romantique où tous les mots sont bons pour convaincre la belle dulcinée.
.
Une histoire que j’ai appréciée, que dis-je, que j’ai adoré découvrir. Il y a des manigances, des amourettes, tout ça dans un cadre très royal et solennel. Ce livre vous promet d’être guidé dans les réflexions de la jeune femme et vous fait découvrir la vie de Gabrielle, mais aussi celle de sa famille.  Il faut dire que la petite Gabrielle à son rôle à jouer dans l’histoire, favorite et maîtresse du roi Henri, elle va devenir la pièce principale de ce récit à la fois joli et sombre. La vie de courtisane n’est pas de tout repos et la jeune Gabrielle va parfois se laisser emporter malgré elle vers des histoires impossibles.
.
Le style historique est parfois un peu lourd, très fatigant à lire, pourtant, j’ai trouvé la plume de Isaure de Saint Pierre très fluide et agréable. Elle sait choisir les bons mots pour nous faire rentrer dans l’histoire et j’ai été transporté dans le passé en compagnie de la belle Gabrielle. 

.
16402012_10206758044824788_1437062173_nL’amour virant au drame

.

Tout au long de cette lecture, la notion d’amour est présente. Parfois, celle-ci se transforme en haine, en envie de trahison, mais Gabrielle va très vite comprendre son rôle. Enceinte à plusieurs reprises, elle va malheureusement conclure cette histoire de manière tragique. Après coup, j’ai trouvé que l’auteure avait très bien retracé la vie de Gabrielle et que finalement, on a beaucoup d’empathie pour elle.

Coups bas, trahison, maîtresse… Il y a ici tout ce que vous pouvez chercher dans un roman historique. Rajoutons à cela une justesse très agréable dans les informations que Isaure de Saint Pierre nous fournit, plus qu’un voyage, cela était un véritable moment de culture !

Pour la couverture, je dois dire que c’est ce qui m’a fait craquer. A première vue, elle peut paraitre un peu veillot, trop classique, mais je vous garantie que Gabrielle D’Estrées à pas mal de secrets croustillants que vous allez adorer découvrir !

Il faut également savoir que Isaure de Saint Pierre est l’auteur de nombreux romans et biographies historiques faisant chaque fois revivre un personnage hors du commun et une époque : La MagnifiqueRaspoutine, le fol en ChristLa Dernière ImpératriceLa Dame de cœurL’Impératrice aux chimèresLa Kahina, reine des Aurès, Aliénor l’insoumise ou Le roi des rêves, tous publiés chez Albin Michel.

Un roman historique passionnant qui a su me captiver jusqu’à la fin. Bien que très triste que cela s’achève, je vous recommande chaudement ce livre en espérant que vous allez y trouver ce que vous rechercher !

19


signature steven

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :