[Critique Littéraire] Imajica de Clive Barker – Un roman intersidéral !

Une aventure de longue haleine vous tente en ce moment ? Vous êtes à la recherche d’un livre complet qui vous tiendra captivé ? Aujourd’hui je vous parle d’un roman qui a beaucoup plus chez nos voisins anglophones et qui j’en suis sûr, va aussi cartonner par chez nous. Un mélange d’aventure, d’action et de rebondissements, il s’agit d’un roman signé Clive Barker et on peut déjà dire qu’avec cet auteur de renom on ne pouvait que s’attendre à découvrir une perle. Ce livre massif dont on va parler aujourd’hui, c’est « Imajica ».

Imajica est un roman de Fantasy composé à l’origine de deux tomes, vous l’aurez compris, nous avons affaire ici à un livre colossal avec une histoire qui s’étire en longueur. Mais ceci n’est en aucun cas un mauvais point, ainsi, l’auteur peut traiter tous les sujets importants qu’il souhaitait aborder, comme notamment les dieux et déesses, l’amour, la mort, la traîtrise et bien d’autres sentiments qui se mêlent et s’entremêlent dans ce récit. Un livre on ne peut plus original qui va vous passionner, si bien sûr vous prenez le temps de le lire ! Il a été publié le 18 janvier 2017 chez la maison d’édition « Bragelonne ». Composé de 960 pages, vous allez vous retrouver face à un livre de qualité et avec beaucoup de quantité. Il vous est possible de l’acquérir au prix de 30€ en version papier, mais rassurez-vous, cela vaut largement la peine.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Imajica »:

Bienvenue dans le monde fantastique et envoûtant d’Imajica…
Imajica est un récit épique sans comparaison : vaste dans sa conception, détaillé à l’extrême dans son exécution et apocalyptique dans son dénouement. Au cœur de cet univers foisonnant se trouve un artiste à la beauté vénéneuse, Gentle, dont la vie est bouleversée lorsqu’il fait deux rencontres. Celle de Judith Odell, une femme qui a le pouvoir caché d’influer sur le destin des hommes. Et celle de Pie’oh’pah, un mystérieux assassin, issu d’une dimension parallèle.
Cette dimension forme l’une des cinq strates qui composent l’immense système d’Imajica. Des mondes totalement différents de celui que l’on connaît, mais qui sont peuplés, dominés et hantés par des espèces intimement connectées aux nôtres. Alors que Gentle, Judith et Pie’oh’pah sillonnent Imajica, ils remontent la piste d’une série de crimes, de disparitions et de trahisons qui changeront leur perception de la réalité pour toujours…
.

81VxhZfYGCL

Une histoire tentaculaire

.

Une merveille, un chef-d’oeuvre, que dis-je, une étoile ! Il y a parfois ce genre de lecture qui vous suivent et qui se vivent à fond, des lectures qui sont remplies d’actions et d’autres d’aventures… Ici, nous ne sommes pas dans un genre de livre, nous nous situons dans un univers, un monde a part, un endroit où le lecteur s’épanouit en découvrant tout ce que nous pouvons attendre d’un livre. Que ce soit de l’amour, de la tristesse, de la peur, ce livre de Clive Barker est une histoire passionnante, il le dit d’ailleurs lui-même, ce roman est son favori.

On ne peut pas nier l’air majestueux de ce livre. Sa couverture est d’ailleurs la première chose que j’ai regardée et à première vue, je me suis dit « Chouette, un roman de Fantasy qui a l’air palpitant ! », puis après réflexion je me dis « Wow ». Il n’y a pas de mots pour le décrire, ni même pour résumer cette oeuvre, parfois, il faut juste se taire et s’incliner. D’ailleurs, faire un résumé de ce roman serait un tel casse-tête que j’oublierais très certainement la moitié des informations. Mais puisqu’il le faut, je me lance, en espérant ne rien oublier de ce roman magique et mémorable !

L’Imajica est avant tout le nom des cinq strates qui composent l’existence. La Terre elle, fait partie de l’Imajica, mais a été exilée, mis à l’écart. Mais une fois tous les 200 ans, l’humanité à la possibilité de se réconcilier avec les quatre autres strates qui sont tous unies. La dernière fois que cela s’est produit, la Terre n’a pas été a la hauteur et tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu : Mort, destruction, folie… Mais bientôt, les hommes vont pouvoir retenter leur chance !

Ce qui est bluffant dans ce roman, c’est la capacité de Clive Barker à nous emporter à chaque nouveau chapitre, dans une expérience totalement différente, avec des créatures, des monstres, des dieux, qui viennent du fin fond de son imagination. Je trouve que cet auteur se rapproche très fortement du grand maître de la fantasy : Tolkien. Ici, il transforme la Fantasy pour la manier de façon personnelle, il tente de nous montrer une nouvelle facette de ce genre et franchement je trouve ça génial.

.

16395807_10206773709976407_538640492_nUne oeuvre qui va vous faire trembler !

.

Les personnages principaux sont également super intéressants à suivre, dans le genre »Je suis comme je suis, suivez-moi ou détestez-moi », on ne fait pas mieux. Doux, qui est le personnage central de cet univers va sauter de monde en monde, croisez autant de mystères que de personnages atypiques, une aventure vraiment à part que le lecteur suit assidûment pendant plusieurs centaines de pages.

Clive Barker ne ménage en aucun cas les détails de son histoire, tout est parfaitement ficelé, prêt à vous faire trembler, à vous secouer, puis vous laisser sur les fesses à la toute fin. Chaque chapitre nous révèle une nouvelle facette de cet univers et je trouve cela tellement magique de pouvoir passer d’un coup de plume à une ambiance différente. Son imagination mène tout ce gros navire à bon port et franchement je dis bravo ! Pouvoir tenir les lecteurs sur une brique de 1000 pages ce n’est pas donné à tout le monde.

Ce livre crépite avec toutes sortes de magies, de rebondissement et de sombres secrets. Il est complexe et captivant, cela vous demandera un investissement considérable si  vous voulez le lire ! Pour parler concrètement, nous suivons ici John Furie Zacharias (aussi connu comme « doux »), mais aussi Pie ‘oh’ Pah, un assassin étranger, et l’ancien amant de Doux, Judith. Doux est avant tout un artiste excentrique, dont ses passions vont parfois le mener dans d’étranges endroits. Mais quand il embauche Pie ‘oh’ Pah pour assassiner Judith, leurs vies s’enlacent d’une façon qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Il faut dire que j’ai adoré ces deux personnages et la tension qui s’installe entre eux ! 

Pour finir, les événements de ce livre sont très bien rythmé, assez dramatique, voire beaucoup, mais toujours avec sensualité, amour, brutalité et honnêteté.

Clive Barker a créé une épopée marathon, impressionnant dans sa construction et son contenu ! Une belle petite perle que je vous recommande, mais attention, la fin pourrait vous faire fondre ! 19


signature steven

Review [Critique Littéraire] Imajica de Clive Barker – Un roman intersidéral !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.