[Critique littéraire] La 5e Vague T3 – Rick Yancey

Titre : La dernière étoilela-5e-vague,-tome-3---la-derniere--toile-729244

Auteur : Rick Yancey

Édition : Robert Laffon

Collection : R

Parution : 26 mai 2016

Nombre de pages : 432

Genre : Science-fiction

Prix : 17.90€

Où l’acheter : Amazon, Fnac, Librairie

 

Résumé :

 

« Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver … Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7.5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.

En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains. »

Mon avis :

[Attention, risque de spoilers si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes]

J’avais adoré les deux premiers tomes, mais alors le troisième, c’est une véritable bombe ! J’ai par contre eu du mal à me souvenir des événements passés dans le précédent tome. Qui était ce prêtre dans le prologue ? Je me suis demandé si je ne m’étais pas trompé de livre jusqu’à qu’on commence par arriver au chapitre de Cassie.

La suite de l’histoire se déroule sur les quatre jours de la cinquième vague et cette fois dans la maison de Grâce où le groupe a élu domicile en attendant sans espoir Poundcake et Ringer. Que leur sont-ils arrivés ? Vont-ils les retrouver maintenant que l’hôtel a explosé sous la bombe, exterminant Grâce et un de leur camarade ?

Le rythme est assez fort, Rick Yancey maîtrise les retournements de situation ce qui permet de nous prendre par surprise, comme s’il se mettait à la place du lecteur en lui-même. Tout peut arriver au moment où on l’attend le moins.

La narration, quant à elle, est très bien écrite, pas une seule fois, je ne me suis ennuyé. Rick Yancey à une plume prodigieux ! Il nous fait des révélations complexes pour nous expliquer pourquoi les Autres veulent nous anéantir, mais j’ai trouvé quelque peu décevant, car justement, je ne sais pas si j’ai bien compris ce qu’ils sont réellement et leurs enjeux. On a quelques passages où Evan nous explique en quelques mots comment étaient sa planète avant d’arriver sur Terre ainsi que le début de la fin. J’aurai aimé que cela soit un peu plus développé.

Venant en aux personnages, chacun a son chapitre sous un point de vue différent (sauf Sam) et son récit. Comme toujours, on retrouve Ringer aux premières loges, c’est le point important de la dernière étoile. C’est grâce àAfficher l'image d'origine elle que les événements se poursuivent en quelques sortes. Elle passe de personnage secondaire à personnage principal alors que cela devrait être Cassie et Evan, car tout repose sur eux. Sam est le personnage le plus intéressant, car il vit la guerre à travers son jeune âge. Ses réactions sont quelques peu déroutantes par moment, car un enfant n’est pas censé fabriquer des bombes où bien tuer. Du premier tome, il passe d’un enfant qui adore jouer et dormir avec son ours en peluche à un enfant au visage d’un homme mature au dernier tome. Ben est un personnage qui continue d’être un peu effacé ce que je trouve décevant, car des points de vue lui sont consacrés. Cassie et Evan sont également aussi effacés qu’un souvenir lointain. Evan ne parle pratiquement pas et Cassie se prend trop la tête pour rien…

L’intrigue est, quant à elle, très surprenante, car j’avoue, la fin du récit m’a laissé quelque peu… Triste, surprise avant de la trouver belle. Je ne m’imaginais pas une telle fin, du moins pas pour ce protagoniste. Je ne vous en dis pas plus forcément, car je risque de vous spoiler. Mais c’est une fin malgré tout bien adaptée.

Pour finir sur la couverture du roman, toujours jolie au regard, avec ces effets métallisé et sa couleur rouge pétant qui attire le regard immédiatement. J’ai compris le sens du titre « La dernière étoile ». Mais je ne peux-vous en dire plus sans vous spoiler malheureusement. Car la dernière étoile n’est qu’autre qu’un membre du groupe sauriez-vous lequel/laquelle ? Et à là fin de l’intrigue le titre prend alors tout son sens !

En bref, une trilogie que j’ai adorée, et que je relirai forcément un jour où l’autre. S’il devait y avoir une suite adaptée au cinéma se serait avec plaisir que j’irais revivre l’histoire en image, retrouver nos personnages qui sont si attachants.

13817266_10205459551443265_1260087488_n

Petit tour du côté de l’auteur :

Afficher l'image d'origine

« Né le 4 novembre 1962 à Miami, en Floride. C’est un auteur américain qui a acquis une renommée pour ses travaux de suspense, fantastique et la science – fiction destinés aux jeunes adultes. 

Yancey a écrit sa première histoire courte dans la septième année alors qu’il assistait à Crystal Lake Junior High School en Floride.  Diplômé de l’ Université Roosevelt avec un BA en anglais, il obtient son diplôme. En 1991, Yancey a postulé pour un emploi du gouvernement et a été embauché par le Internal Revenue Service, où il a travaillé comme agent pendant douze ans.

Pendant son séjour à l’IRS, Yancey a rencontré sa femme Sandy et a fondé une famille. Ils résident actuellement dans son état natif de la Floride, en élevant leurs enfants Jake et Lynn Yancey. »


Et vous ?

L’avez-vous lu ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à laisser tout ça en commentaire je me ferai un grand plaisir de vous répondre !

13720454_10205419831050280_1378060958_o

Review [Critique littéraire] La 5e Vague T3 – Rick Yancey

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :