[Critique Littéraire] L’Île de l’oubli – Melissa de la cruz

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, on se retrouve pour une toute nouvelle chronique qui portera sur le roman de Melissa de la Cruz, « L’Île de l’oubli ».

Le roman « L’Île de l’oubli »  est un roman Fantasy plutôt destiné à la jeunesse, qui se déroule dans l’univers « Disney » avec une touche de modernité . Ce livre aborde de nombreux thèmes tels que la magie, la méchanceté, la naïveté, la vengeance, l’amitié et l’enfance. Il a été publié le 01 Juillet 2015 chez la maison d’édition « Hachette ».

Composé de 304 pages dans le format proposé chez Hachette, il vous est possible de l’acquérir au prix de 15.90 € en version « Broché » 10.99 € en version kindle sur Amazon.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « L’Île de l’oubli»:

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

couv36255562

Ma chronique littéraire

Un roman jeunesse qui vous fera passer un bon moment et qui vous replongera dans l’univers Disney !

Ce roman nous narre l’histoire des enfants des méchants de Disney et plus précisément de la fille de Maléfique, « Mal », la fille de la méchante reine, « Evie », le fils de Jafar, « Jay » et le fils de Cruella, « Carlos ». Ces quatre adolescents sont, comme tous les autres méchants, enfermés depuis des années sur « L’île de l’oubli », une punition qui leur a été infligé par le petit peuple d’Auradon, la ville des héros, les plus beaux, les plus gentils… Mais Mal n’est pas encore prête de se laisser abattre, éprise d’un désir de vengeance et par ce qu’elle veut prouver à sa mère qu’elle est aussi méchante qu’elle, Mal se retrouve embarquée dans une aventure a la recherche de la magie, seule détentrice de leur avenir de méchant et de leur liberté !

Une histoire qui nous replonge dans notre enfance et dans l’univers Disney, c’est un véritable plaisir de pouvoir une nouvelle fois, entrer dans ce monde magique, bien que cette fois ci, nous abordons le côté des méchants, ce qui est, pour ma part, une super idée ! J’ai beaucoup aimé découvrir cette histoire, même si concrètement, elle manque un peu de profondeur. Je pense que c’est une lecture légère, destiné à un public assez jeune et pour cette cible de lecteur, ce roman est vraiment super sympa !

La narration de ce roman se fait sous le point de vue des fils et filles des méchants, mais aussi des héros de Disney. Ici, le récit est alterné entre le point de vue de Mal (la fille de Maléfique), Jay (le fils de Jafar), Carlos (le fils de Cruella), Evie (La fille de la méchante reine) et Ben (le fils de la bête). J’ai trouvé que cette narration nous permettait de bien comprendre l’histoire et découvrir l’univers et les pensées de chacun, j’ai beaucoup aimé pouvoir apprendre à connaitre le personnage d’Evie et de Mal qui selon moi, ressortait plus que les deux autres.

Le rythme du récit était assez agréable, une variation entre passages plutôt « action » avec l’aventure des méchants et des passages plutôt « explicatif » avec les héros qui eux, racontent comment les méchants ont atterri sur l’île de l’oubli, privés de toute magie.Un rythme assez léger qui vous fera passer un moment sympa !

Un univers massez magique, qui représente pour beaucoup notre enfance, on y retrouve les décors cultes de Disney, comme par exemple le château de Maléfique, le trésor d’Aladin et le château de la Bête. Redécouvrir tout cet univers enchanteur m’a énormément plu, bien que les touches de modernité ne m’aient pas particulièrement paru utiles, pour moi, il aurait fallu garder un aspect plutôt mystique de l’univers Disney. Malgré ce petit point faible, c’est un univers qui m’ensorcelle à chaque fois !

Le style de Melissa de la Cruz est assez destiné à un jeune public, le style est très simple, pas de mots véritablement complexes, la lecture est fluide. Bref, un bon roman jeunesse avec un style adapté au type de lecteur à qui il s’adresse. A noter que le style ne m’a pas vraiment dérangé, au contraire, j’ai trouvé que le roman se lisait très vite et qu’il n’y avait pas de problème de compréhension de l’histoire.

Afficher l'image d'origine

En ce qui concerne les personnages principaux, Mal, la méchante fille de Maléfique qui n’est finalement pas si mauvaise au fond, Evie, la fille assez narcissique de la méchante reine, Jay, le mesquin de la bande, aussi fils de Jafar et Carlos, le fils un peu solitaire de Cruella. Ces quatre personnages ont pour moi parfaitement mené ce roman, bien que leur construction ne semble pas assez approfondie, les rapports manque de naturel et cela se ressent à la lecture.

Les personnages secondaires ne sont pas particulièrement utiles dans ce roman, l’on retrouve bien évidemment les sept nains, les parents des méchants (cruella, maléfique, jafar…) et bien d’autres personnages qui interviennent à tour de rôle durant ce roman.

L’Intrigue de ce roman se base sur la vengeance des méchants, emprisonnés sur l’île de l’oubli par tous les « héros » d’Auradon, qui ne rêvent que de briser le bouclier qui les enferme sur cette île et de transformer le monde en chaos. Une intrigue que j’ai dans la globalité, apprécié, je l’ai trouvé assez agréable à suivre. Une quête de reconnaissance pour des enfants qui ne se sentent pas a la hauteur de la vilenie de leurs parents… Très original pour le coup !

Afficher l'image d'origine

Une ambiance assez « Disney » et enfantin, très légère malgré des situations qui pourraient faire appel à des côtés plus sombres de l’histoire mais non, ici le roman reste adapté à un jeune public et est donc bercé tout du long par une certaine « magie » qui empêchent toute « cruauté » ou actes concrètement malveillants (Dommage, j’aurai adoré voir Maléfique dans son rôle de méchante suprême).

En ce qui concerne le visuel du roman,  je le trouve très attrayant, un bon mélange de couleurs et de symboles qui nous transporte immédiatement dans le monde de Disney. Le résumé présent sur la quatrième de couverture n’est pas très long, mais je dois avouer qu’il correspond totalement à l’idée général du roman, « simple » et « efficace ».

Finalement, c’était une lecture assez agréable, j’ai beaucoup aimé pouvoir me rendre dans le monde de Disney une nouvelle fois, qui plus est, dans le camp des « méchants ». C’est toujours assez magique de pouvoir retrouver des personnages de notre enfance et ce fut le cas avec cette lecture ! Bien sûr, un côté un peu trop enfantin et des personnages un peu creux mon déçu.

Un roman dans l’univers de Disney, à mi-chemin entre un monde magique et un monde rempli de « méchants », plongez-vous dans ce livre jeunesse qui vous ramènera en enfance !
s (6)


Et vous ?

Avez-vous envie de lire ce roman ? Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

Steven's Books

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Merci pour ce bel avis
Ton article fais parti de ma balade de blog en blog aujourd’hui
http://maman-choco.blog4ever.com/de-blog-en-blog-semaine-52
Bon dimanche bisous

1 année ago

[…] (Voir la chronique) […]

1 année ago

Review [Critique Littéraire] L’Île de l’oubli – Melissa de la cruz

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.