[Critique Littéraire] Petits secrets, Grands mensonges de Liane Moriarty (Big Little Lies)

Aujourd’hui nous allons parler d’un livre que vous connaissez peut-être depuis peu, en effet, il s’agit d’un roman qui a eu le droit à une adaptation en série sous le nom de « Big Little Lies ». Personnellement je suis absolument fan, alors c’est tout à fait logiquement que je me suis immédiatement jeté sur le roman de Liane Moriarty : «  Petits secrets, Grands mensonges » !

Petits secrets, Grands mensonges est un thriller tournant autour d’un petit groupe de copines. Il a été publié le 15 Février 2017 chez la maison d’édition « Albin Michel». Composé de 480 pages, il vous est possible de l’acquérir au prix de 22€ en version papier.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de «  Petits secrets, Grands mensonges  »:

Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.
.

cover

Des secrets bien gardés

.

Wisteria Lane nous voilà ! Ou presque… En effet, au début de ce roman vous ressentirez cette petite ambiance croustillante qui vous rappellera tant Desperates Housewives. Ici nous suivons un petit groupe de mères, Madeline, Jane et Celeste qui forment le trio le plus explosif de Sydney. Liées par l’école de leurs enfants, elles se retrouvent au quotidien pour débriefer des petits potins et des secrets. Mais quand l’enfant de Jane est accusé d’avoir étranglé une jeune fille à l’école tout dérape. C’est là que notre aventure va commencer, dans une ambiance de thriller unique que vous ne retrouverez dans aucuns autres romans. Ces mères de famille sont solidaires, mais parfois, elles peuvent être dangereuses. En tout cas, ce roman va vous le prouver avec des rebondissements à couper le souffle.

Tout débute avec un cadavre, celui d’un jeune homme. Nous n’en savons pas plus, le seul indice que nous donne l’histoire, c’est que cet homme fait partie de la communauté de Sydney et que par définition, tous les personnages l’ont déjà côtoyé. J’ai tout bonnement adoré cette intrigue que je n’avais jamais vue auparavant. Une intrigue qui va nous plonger dans les tréfonds des personnalités de ces jeunes mères, parfois déprimés, tiraillée, heureuse… Ces femmes sont bien des choses et parfois plus encore. 

Parmi tous les personnages, celui de Jane m’a paru vraiment intéressant, elle dénotait vraiment avec la bourgeoisie. Cette mère célibataire cache en effet un secret durant toute l’histoire qui va faire monter le suspense petit à petit. C’est aussi grâce aux intrigues croisées et à ce fil rouge du meurtre que Liane Moriarty arrive à nous captiver, à nous tenir en haleine. De plus, si vous avez aimé ce livre, il faut savoir qu’une série a été lancée sur HBO avec des actrices très connues (Je l’ai vu c’est un bijou). Entre scandales, rumeurs et amitiés, vous allez découvrir a quel point ce trio féminin peut être fort. Cette association de personnalités vraiment différentes m’a passionné. A noter qu’il y a un traitement du texte tout à fait génial où nous découvrons à la fin de chaque chapitre, un passage d’interrogatoire (donc après le meurtre), qui nous donne au fur et à mesure les pièces d’un gigantesque puzzle.

 .

Des mensonges dévoilés
.

Tout ce livre tourne autour d’un seul et même sujet : les rumeurs. Elles sont partout et c’est en lisant ce roman que vous découvrirez leurs réelles conséquences. La plume de Liane Moriarty à un côté très « film », en lisant j’ai eu l’impression de pouvoir regarder un film, y voir les actions en temps réel. C’est un gros point fort car grâce à cela on s’immerge totalement dans l’histoire. On retrouve également une évolution de nos protagonistes, avec toujours cette peur de découvrir le fin mot de l’histoire. Honnêtement je n’avais pas envie de refermer ce livre, il était vraiment bien. Je n’ai qu’un regret maintenant, c’est devoir laisser repartir ces personnages qui m’ont fait vivre beaucoup de moments intenses et pleins d’émotion.

Pour dire un petit mot sur la couverture du livre, je la trouve très réussie. Je ne sais pas si vous avez déjà vu l’illustration d’origine mais je n’accrochais vraiment pas. Prendre l’image de la série et donc des actrices a été un très bon choix, tout de suite cela nous plonge dans un autre univers, un brin girly !

Si vous aimez les potins, les secrets et les thrillers originaux je vous invite à foncer dans la première librairie et à acheter ce roman, pour vous ou vos amis !

20


signature steven

Review [Critique Littéraire] Petits secrets, Grands mensonges de Liane Moriarty (Big Little Lies)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.