[Critique Littéraire] Sauveur & Fils saison 1, le fabuleux roman de Marie-Aude Murail

Je vous propose un roman très sympathique, il s’agit de Sauveur & fils, saison 1 de Marie-Aude Murail publié chez Ecole des Loisirs, le 13 avril 2016, il est disponible en format broché et il fait 300 pages.

Voici ce que l’on trouve sur la quatrième de couverture : 

Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

41yk6bRVonL

J’ai eu un coup de cœur pour ce livre qui se lit d’une traite. Les personnages sont attachants malgré leurs difficultés. La maison/cabinet de Sauveur Saint-Yves est un lieu où beaucoup de personnes circulent et s’installent plus ou moins longtemps. Sauveur est un psychologue, spécialisé en pédiatrie, il s’occupe donc particulièrement des enfants et des adolescents.

Le livre se compose en chapitres qui correspondent à des semaines, une sorte de calendrier professionnel où les rendez-vous sont notés. On voit donc les personnages/patients au fil de la journée de Sauveur.

.

Des personnages attachants

.

Chaque patient a son histoire et ses problèmes à résoudre ou du moins dépasser. Nous avons Margaux qui se scarifie pour montrer son mal-être dans sa famille dans laquelle ses parents ne la comprennent pas et se prennent le bec ; Ella, la collégienne phobique scolaire avec un problème d’identité sexuelle ; Cyrille, atteint d’énurésie nocturne depuis la rencontre de sa mère avec un nouvel homme ; Gabin, lycéen décrocheur, qui préfère jouer aux jeux vidéos pour oublier la maladie psychiatrique de sa mère ; et la famille Augagneur dont les filles ne supportent pas la séparation de leurs parents et surtout l’homosexualité tardive de leur mère. On suit donc les difficultés de ces adolescents et aussi leur environnement avec des parents pas toujours compréhensifs ou du moins dépassés. La crise adolescente est bien montrée également avec des adolescents en révolte face à des parents qui ne savent pas quelle position adopter. J’ai beaucoup aimé l’aspect psychologique du livre et suivre les difficultés et les progrès de ces adolescents.

En plus de la vie professionnelle de notre psychologue qui lui prend beaucoup de temps et qui empiète sur sa vie familiale, il doit aussi gérer sa vie personnelle pas toujours facile. Sauveur est père de Lazare, 8 ans, qu’il élève seul suite au décès de sa mère. Sauveur a un lourd secret concernant son passé et la mort de son épouse qui ressurgit par des lettres anonymes et des quimbois (objet vaudou en Martinique). Heureusement que Sauveur rencontre Louise, la maman de Paul, le meilleur ami de Lazare, qui est là pour lui changer les idées.

.

Une écriture limpide

.

L’écriture de Marie-Aude Murail est fluide, dynamique et pleine d’humour, c’est un plaisir pour le lecteur. Le côté humoristique du livre permet de ne pas rester dans la gravité des pathologies des adolescents, qui sont parfois très graves et aussi leurs situations difficiles, ils ne se sentent pas écoutés, sont abandonnés au sens propre comme au sens figuré. L’histoire de Sauveur et de son fils est aussi dramatique avec la mort suspecte de la mère. Mais malgré ces sujets difficiles la lecture reste donc légère. Petit bonus pour la fameuse question sur la quatrième de couverture et Pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ? J’ai apprécié le petit mot d’excuse entre cochon d’Inde et hamster pour les connaisseurs.

Le cadre du livre se situe à Orléans, mais petit bonus, suite à un problème qui se passe dans l’histoire, Sauveur emmène son fils en vacances en Martinique, d’où est originaire Sauveur. On a donc une toute autre atmosphère dans cette fin de livre, avec des lieux très agréables et surtout les réponses aux questions du lecteur sur le passé de Sauveur.

Coup de coeur pour ce livre qui est tout autant destiné à des adolescents ou à des adultes avec une qualité littéraire et stylistique de ce premier tome de Sauveur & Fils.

19


15821011_10206554856665211_1041285050_o

Review [Critique Littéraire] Sauveur & Fils saison 1, le fabuleux roman de Marie-Aude Murail

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :