[Critique Littéraire] Sauveur & Fils, Saison 3 de Marie-Aude Murail

Je vous propose le roman Sauveur & Fils Saison 3 de Marie-Aude Murail, publié le 1er mars 2017 par Ecole des loisirs, le roman fait 320 pages.

Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kg. Dans son cabinet de thérapeute, Sauveur reçoit des cas étranges comme ce monsieur Kermartin qui pense que ses voisins du dessus ont installé une caméra de vidéosurveillance dans le plafond de sa chambre à coucher ou comme Gervaise Germain qui s’interdit de prononcer le son « mal » par crainte qu’il ne lui arrive un MALheur. Mais Sauveur reçoit surtout la souffrance ordinaire des enfants et des adolescents : Maïlys, 4 ans, qui se tape la tête contre les murs pour attirer l attention de ses parents, Ella, 13 ans, cyberharcelée par ses camarades de classe, Gabin, 17 ans, qui ne va plus au lycée depuis qu’il passe ses nuits dans World of Warcraft, Margaux, 15 ans, qui en est à sa deuxième tentative de suicide ou sa sœur, Blandine, 12 ans, que son père aimerait mettre sous Ritaline pour la « calmer »… Sauveur peut-il les sauver ? Il n a que le pouvoir de la parole. Il ne croit pas au Père Noël, mais il croit en l’être humain.

81pzmkUy4EL

J’ai retrouvé avec plaisir ce dernier tome de la trilogie de Sauveur & Fils, pour ses personnages, son écriture et ses thématiques qui parlent.

Dans ce tome, de nouveaux personnages avec des difficultés dans leur quotidien et surtout d’anciens personnages que nous suivons avec intérêt. Bien sûr nous retrouvons Sauveur et son fils. Mais aussi Louise et ses enfants, ainsi que la relation entre elle et Sauveur, qui n’est pas de tout repos avec un Sauveur peu attentif au mal-être de sa compagne à trouver sa place dans cette famille particulière. Car oui, Gabin et Jovo sont toujours partie du foyer familial.

Nous redécouvrons des patients comme Ella, Margaux et Samuel dans leur adolescence pas facile.

En plus de ces thématiques (famille, adolescence, psychologie) une nouvelle apparaît, avec l’actualité brutale, le Bataclan, la mort, la perte, et surtout comment en parler ?

Toujours de nombreuses émotions, entre rires et larmes avec une écriture agréable et fluide.

Je le conseille ! Ainsi que les deux autres tomes. 

19


 

15821011_10206554856665211_1041285050_o

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :