[Critique littéraire] Seuls tome 1 – Velhmann, Gazotti

Aujourd’hui on se retrouve pour parler Bande dessinée ! Je vais donc vous parler d’une bande dessinée que j’ai découverte depuis peu : Seuls. Cette série est écrite par Vehlmann et est illustrée par Gazzotti et publiée chez Dupuis.  Il s’agit, ici, du premier tome intitulé “ La disparition” et qui est paru le 4 janvier 2006. Cette saga est donc relativement ancienne et pourtant tous les tomes ne sont pas encore parus.

Seuls est donc, une saga relativement conséquente puisqu’à ce jour elle totalise 10 tomes et ce n’est pas encore terminé. Elle est constituée de plusieurs cycles, différentiables grâce au changement de couleurs sur le numéro du tome sur la couverture.

Il se trouve que cette bande dessinée était un cadeau à offrir. Mais c’était sans compter sur le fait que je passe par là ! Dès que je l’ai vue, je l’ai lue, comme ça, juste avant de l’emballer. Et j’ai adoré ! Je n’ai lu pour le moment que ce premier tome mais, il est très prometteur. Cette bande dessinée s’adresse à des jeunes à partir de 7-8 ans, mais peut également être lue par des adultes.

Voici le résumé que vous pouvez trouver sur la quatrième de couverture :

Ils sont cinq … mais ils sont seuls
Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand coeur.
Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS !

Bon en réalité, sur la quatrième de couverture il n’y a presque rien d’écrit… Mais vous pouvez facilement trouver ce résumé sur internet.


.
Afficher l'image d'origineUne histoire convaincante

.

L’intrigue est certainement l’un des points forts de cette bande dessinée. L’intrigue est prenante, totalement enveloppante, envoûtante, addictive…  Le suspens est présent du début à la fin du tome. J’ai adoré suivre les aventures de ces jeunes sans savoir ce qu’il allait leur arriver.

Tout ce qu’il manque selon moi, c’est quelques pages supplémentaires. Les cinq premières pages vous présentent la situation, les personnages et l’intrigue.  Après être bien rentré dans l’ambiance de cette bd, on a une seule envie : continuer ! Cependant arrivé à la fin du premier tome, je suis restée un peu sur ma faim car je m’attendais à avoir du suspens au bout de ce premier tome. Malgré tout, vous avez quand même envie de lire les tomes suivants.

.

Des personnages atypiques et attachants

 

.

Cette bande dessinée est donc composée de cinq enfants tous plus différents les uns que les autres. Chacun possède sa particularité, son petit truc en plus qui le différencie des autres. Avec ces cinq personnages vous êtes vraiment sûr d’en trouver un auquel vous attacher.

Dodjil est un garçon courageux, fort, c’est le pilier de ce groupe d’enfants. Bien qu’il ait l’air solide comme un roc, il est sensible et très amoché par la vie.

Leïla est une jeune fille extrêmement téméraire, attachante et au caractère bien trempé. Elle sait se débrouiller en toute situation et sert parfois de maman pour tous les autres enfants. Puis il y a Terry, petit garçon innocent, insouciant, drôle mais parfois inconscient.

Camille est la jeune fille timide de ce groupe. Toujours à vouloir respecter les règles elle est tout aussi attachante que les autres personnages.

Pour finir on fait la connaissance de Yvan, artiste rigolo qui sait se débrouiller avec ses dix doigts. Il ne manque pas d’imagination pour venir en aide au groupe.

Afficher l'image d'origineCe que j’ai trouvé particulièrement intéressant c’est qu’il n’y a pas un personnage au dessus d’un autre. Chacun possède ses qualités et ses défauts, chacun possède les même droits que les autres. Et même si Dodjil et Leïla semblent diriger le groupe, les autres personnages ne sont absolument pas mis de côté !

En ce qui concerne le graphisme de cette bande dessinée, je dois dire que j’ai été vraiment surprise de voir les magnifiques planches à l’intérieur celle-ci. En effet, en voyant la couverture plutôt simple et épurée, je m’attendais à la même chose à l’intérieur. Or, l’intérieur est très coloré avec de nombreux détails. C’est pour cette raison que j’ai été agréablement surprise. Les dessins et les couleurs sont resplendissants.

Pour finir je dois vous annoncer une très bonne nouvelle : Cette BD phénomène, va avoir son adaptation cinématographique. Le film sort le 8 février prochain et promet d’être haletant ! Vous pouvez dès à présent voir la bande annonce sur internet ou en cliquant sur le lien ici.

Si après ça vous n’avez pas envie de rencontrer ces merveilleux personnages, ces dessins colorés et cette intrigue passionnante alors je ne sais plus quoi faire pour vous convaincre…

20


signature-clem

Review [Critique littéraire] Seuls tome 1 – Velhmann, Gazotti

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.