[Critique Littéraire] Sous le drapeau noir, Joby Warrick

Je vous propose un ouvrage particulièrement intéressant et qui change radicalement des lectures que je fais habituellement. Il s’agit de Sous le drapeau noir de Joby Warrick qui est un essai journalistique sur la construction du monde islamique de 1998 à nos jours. L’intérêt de ce livre est aussi le côté romancé de cet ouvrage lorsque le journaliste retrace des faits de certains acteurs terroristes ou politiques.

Il a été publié chez Le Cherche Midi éditeur le 06 octobre 2016 et il fait 440 pages. Il a reçu le prix Pulitzer en 2016, une raison de plus pour le découvrir !

Voici ce que l’on trouve sur la quatrième de couverture

1999. Le gouvernement jordanien accorde l’amnistie à un groupe de prisonniers politiques. Parmi eux, se trouve Abu Musab al-Zarqaoui, un des maîtres à penser du terrorisme islamiste. En 2003, l’invasion de l’Irak par les États-Unis va lui donner l’occasion de mettre sur pied le vaste mouvement qu’il a conçu. D’abord connu sous le nom d’Al-Qaïda en Irak, celui-ci devient l’État islamique ou Daesh et continue de croître après la disparition d’al-Zarqaoui en 2006.
2016. Sous l’impulsion d’Abou Bakr Al-Baghdadi, l’État islamique sème la terreur dans le monde entier.
Joby Warrick est certainement le reporter le mieux informé sur le califat. À partir de sources inédites au Moyen-Orient, il nous offre le livre le plus complet à ce jour sur le sujet. Officiels de la CIA, figures religieuses et politiques, terroristes, il nous fait littéralement entrer dans le cerveau de chacun des protagonistes. Avec un travail digne d’un agent secret, l’esprit d’un journaliste et le style d’un romancier, il apporte ici un document aussi exclusif que pertinent sur la menace qui nous guette.

.

51a8jfgg8il-_sx318_bo1204203200_ Un essai utile !

.

Le journaliste Joby Warrick donne une mine d’informations de la création de l’état islamique jusqu’à nos jours. Le livre s’axe essentiellement sur le Moyen-Orient et les Etats-Unis.

Pour garder l’intérêt du lecteur, un côté romancé est mis en place. En effet, on suit le terroriste Zarqaoui de sa jeunesse à chacun de ses actes réussis ou ratés.

Le reporter a fait énormément de recherche pour cet ouvrage très complet en informations de tout bord (terroriste, proches, CIA, politiques), entre révélations de proches qui permettent de comprendre pourquoi des terroristes en sont arrivés là et choix politiques (entre élections, arrangements ou au contraire bâtons dans les roues).

Ce livre est à conseiller pour comprendre d’où vient ce réseau terroriste, connaître les différents acteurs et distinguer des notions (Al Kaïda, EI, Daesh, …).

.

Un texte découpé en trois

.

Le livre se compose de trois grandes parties :

-L’ascension de Zarqaoui (de sa jeunesse, à son emprisonnement puis à ses premiers attentats qui le font découvrir)

-L’Irak (Zarqaoui réussi à étendre son réseau terroriste jusqu’à sa mort)

-L’EI (ce qui s’est passé jusqu’en 2015 et les conséquences actuelles)

Je trouve que ce livre permet aussi qu’il n’y a pas qu’un seul coupable, mais une multitude de facteurs qui font qu’un homme comme Zarqaoui a pu devenir un meurtrier alors qu’il aurait du rester emprisonné à vie ou qu’il aurait du être arrêté bien plus rapidement. Mais des choix politiques ont été faits et certains laissent à désirer.

Le prix Pulitzer est un prix qui est peu promu en France, ce qui est dommage et ce livre est passé inaperçu dans les médias alors qu’il a un intérêt majeur pour une compréhension de notre monde actuel et pour éviter des amalgames et comprendre le déroulement véridique de certains faits.

Je recommande ce livre qui est un texte essentiel pour comprendre le monde qui nous entoure, entre essai journalistique sur la création de l’état islamique et des airs de roman.

17


15821011_10206554856665211_1041285050_o

Review [Critique Littéraire] Sous le drapeau noir, Joby Warrick

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.