[Critique Littéraire] Tout pour se déplaire de Jen Klein – Un livre frais et attachant !

Un vent de romance va très vite tomber sur vous si vous poursuivez votre lecture ! Eh oui, car aujourd’hui nous allons parler d’un petit (un gros ?) coup de coeur de ma part pour un roman d’une auteure anglophone. Il s’agit de « Tout pour se déplaire » de Jen Klein, un petit moment de bonheur que j’ai fait durer pendant deux jours. Un vrai régal pour l’esprit, vous allez vite comprendre.

Tout pour se déplaire est une romance jeunesse singulière et attachante, nous parlant de thèmes tels que l’importance de l’adolescence, nos premieres amourettes, notre quotidien d’ado, bref… tout un tas de choses qui vont vous replonger à l’époque des boutons pour les plus malchanceux et des cours ! Il a été publié le 16 Février 2017 chez la maison d’édition « Gallimard ». Composé de 384 pages, il vous est possible de l’acquérir au prix de 16.50€ en version papier.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Tout pour se déplaire »:

Il n’y a rien de PIRE que d’être coincé dans une voiture tous les matins avec quelqu’un qui a des goûts musicaux épouvantables, quelqu’un que tout vous pousse à détester… Mais avec qui vous vous sentez si bien!
.

product_9782075073950_244x0

Une romance pop et éclatante

.

Quelle surprise je n’ai pas eu en ouvrant ce livre. Je m’attendais à tout, à une histoire nunuche, à des personnages assez communs, mais aujourd’hui je peux le dire, ce livre fait partie de mes coups de cœur de l’année ! Et pourtant il en faut beaucoup pour me faire craquer à ce point. Je suis encore tout plein d’émotion à l’heure ou j’écris cette chronique alors je vais tenter d’exprimer mon avis le plus clairement possible.

On se retrouve ici dans la vie de June, une jeune adolescente brillante, traînant avec des amis qui pour elles n’ont aucune importance. Le lycée ne compte pas, non, car June s’imagine déjà à l’université, dans la vraie vie comme elle l’appelle. Pourtant, elle va bien devoir affronter cette dernière année de terminale et empocher son bac. La jeune femme n’a pas vraiment envie de perdre son temps avec des gens qui ne sont pas dans la même classe sociale qu’elle et par là elle veut dire ceux qui ont la cote. Mais le premier jour de classe arrive et un malheur n’arrivant jamais seul, June va devoir emprunter la route du lycée en voiture avec un garçon qu’elle connaît depuis la maternelle. Oliver. Lui c’est un footballeur, tout ce qui représente son opposé, ils n’ont pas les mêmes goûts, la même vie, mais l’espace d’un trajet ils vont devoir renouer des liens. Là commence alors le récit fabuleux de deux adolescents, rapproché par le destin.

Quand j’ai refermé ce livre, j’ai ressenti un grand manque. Je voulais savoir ce qui allaient se passer, ce que June et Oliver allaient devenir ! J’ai littéralement adoré voir l’évolution de leurs relations et surtout découvrir la confrontation de deux personnalités bien différentes. On retrouve également toute une clique d’amis, tous avec un petit caractère, j’avais l’impression de revivre l’émotion que j’avais trouvée dans « Tous Nos jours parfaits », c’était énorme. Je pouvais en tournant les pages ressentir les sentiments du personnage, une impression de totalement vivre l’histoire dans la peau des deux protagonistes ! 

Le gros point fort c’est aussi le traitement qu’on eut les personnages, June est une fille attachante, un brin chiante mais vraiment adorable. Oliver quand à lui peut ressembler à un stéréotype du beau garçon sur qui tout le monde craque, mais n’ayez aucune crainte, l’auteure a prévu le coup et va vite vous étonner dès les premières pages avec ce personnage.

 

.

mUn talent incroyable
.

Je suis tombé amoureux du style de l’auteure, Jen Klein a le don de nous faire ressentir des choses que l’on n’a pas l’habitude de vivre. Elle vous fera découvrir avec des mots et des tournures recherchées, l’amour sous une nouvelle facette. Une écriture joyeuse, spirituelle et puissante ! On plonge, on remonte, on s’étonne, on ressent tout un tas de sentiments que l’on ne s’attend pas à éprouver. Je crois bien que je suis tombé sous le charme de la relation qu’entretiennent June et Oliver.

Il y a ici tous les ingrédients pour avoir une délicieuse romance pour adolescents, un petit plaisir que l’on s’accorde, un vrai brin de fraîcheur dans votre vie. Cela fait tant du bien de se replonger dans ce monde qu’est l’adolescence sous un visage féminin et épris d’amour. Une vraie bonne surprise !

Parlons un peu de la couverture du livre, bien qu’il ‘y ait pas grand-chose à dire. C’est un très bel objet livre que j’ai hâte d’exposer dans ma bibliothèque, il aura certainement une place de choix. Une couverture pop et fraîche, à l’image de ce roman qui va vous conquérir page après page.

Un récit passionnant, rempli d’amour et de sentiments incroyables ! Ce livre n’est pas qu’une histoire, c’est une aventure. Foncez vite l’acheter, il ne faut pas passer à côté de ça.
19


signature steven

Review [Critique Littéraire] Tout pour se déplaire de Jen Klein – Un livre frais et attachant !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.