trilogie rouge

[Critique Littéraire] La trilogie des gemmes : Tome 1 – Rouge rubis

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, on se retrouve pour une toute nouvelle chronique qui portera sur le roman de Kerstin Gier, « Rouge Rubis – Tome 1 ».

Le roman « Rouge Rubis – Tome 1 »  est un roman Fantastique qui se déroule dans un monde moderne alterné avec des époques passées . Ce livre aborde de nombreux thèmes tels que l’amour, le destin, le pouvoir, le temps, la confiance et le passé. Il a été publié le 10 Septembre 2014 chez la maison d’édition « Milan».

Composé de 352 pages dans le format proposé chez Milan, il vous est possible de l’acquérir au prix de 14.50 € en version brochée sur Amazon.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Rouge Rubis – Tome 1 »:

Gwendolyn est une ado comme les autres. Bon, d’accord, il lui arrive de voir des fantômes dans les couloirs de son lycée. Et puis, oui, c’est vrai, certains membres de sa famille peuvent voyager dans le temps. Mais aucune famille n’est parfaite ! D’ailleurs, Gwendolyn ne se sent pas vraiment concernée. C’est sa cousine qui est censée développer cette capacité. Sauf qu’un jour, Gwen est prise de vertiges et s’évanouit. Quand elle se réveille, tout semble bizarrement vieux. Comme si elle avait débarqué dans un autre siècle…

couv32853865

Ma chronique littéraire

Un roman jeunesse remplit de mystères et d’action mais qui cependant manquait un peu d’authenticité ! 

Ce roman nous narre l’histoire de Gwendolyn, une jeune fille de 16 ans et demi, qui mène une vie tout à fait ordinaire, avec une famille normale… Du moins, c’est ce que l’on pense avant de découvrir que ses membres sont porteurs d’un gène qui leur permet de voyager dans le temps ou « sauter » comme ils le disent si bien. Sauf que Gwendolyn n’a pas cette chance de voyager dans le temps, non, c’est sa cousine Charlotte qui a hérité du don et qui a été entraîné pour réaliser son premier saut dans le passé. Mais voilà, un mensonge de sa mère sur la date de naissance de Gwendolyn va finir par être dévoilé et  en un instant, c’est la vie tout entière de cette adolescente qui en devient bouleversée. Membre désormais des veilleurs, la communauté des personnes qui peuvent voyager dans le temps, Gwendolyn, la fille ordinaire, un peu enfantine va être propulsée à travers les époques, dans un monde bien plus dangereux qu’elle ne l’imaginait.

Une histoire de voyage dans le temps passionnante, on se prend très vite au jeu du continuum espace-temps et l’on apprend, avec Gwendolyn à approcher cette force stupéfiante qu’est le voyage temporel. Propulsée à diverses époques et guidée par un étrange chronographe rempli de mystères, Gwendolyn va apprendre a maîtriser son don et par la même occasion, maîtriser son cœur. Une histoire qui se lit toute seule, mais qui m’a néanmoins fait douter au départ mais qui très vite a su m’attirer dans ses mystères ! On peut dire qu’il y a une évolution de l’histoire assez logique même si parfois j’ai trouvé que cela manquait de naturel, de réalité. Je n’aborderais pas l’histoire que l’on catégorise dans ce roman de « romance » car elle est clairement inexistante pour moi.

La narration de ce roman se fait sous le point de vue du personnage principal, Gwendolyn, nous apprenons avec elle, les mystères de sa nouvelle vie, nous ressentons ses émotions et entendons ses pensées comme si nous étions dans son corps. J’ai vraiment bien aimé pouvoir vivre cette histoire à travers les yeux de cette jeune adolescente véritablement bouleversée par son nouveau don. Cependant, un petit quelque chose manquait, surement dans les réactions externes du personnage qui me paraissaient un peu trop superficiels.

Le rythme du roman était vraiment très bien dosé, entre passages narratifs et passifs qui nous aidaient à comprendre le fonds de l’histoire et les passages d’actions qui nous plongeaient de manière concrète dans l’environnement magique de Gwen. En bref, ce roman était pour moi, très bien rythmé !

Un univers à mi chemin entre l’époque moderne et le passé, un mélange de sauts dans le temps et de mystères qui nous offre un bon mélange livresque. Ici, nous sommes servis en histoires croustillantes, tout d’abord, nous entrons dès les premières pages dans le monde magique de la famille de Gwendolyn, immédiatement, on se prend d’affection pour ce côté « sorcier » de cet univers et très vite, nous sommes happés par ces sauts, assez déroutant, qui cache finalement beaucoup plus que l’on ne pense. Malgré un univers ancien un peu manquant, j’ai assez apprécié la globalité du roman grâce à ces moments où l’on changeait totalement de monde.

Le style de Kerstin Gier était pour moi une vraie découverte, je ne connaissais aucun de ses romans et clairement, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je n’irai pas jusqu’à dire que ce style m’a plus, non loin de là, mais le style très fluide et assez enfantin de cette auteure m’a fait passer tout de même un bon moment. Malgré un côté un peu simpliste qui pourrait nous faire dire que ce livre est beaucoup plus jeunesse, il est accessible à tous !

Afficher l'image d'origine

En ce qui concerne le personnage principal, Gwendolyn, je l’ai trouvé finalement assez étrange, pour être clair, je l’ai trouvé très sympathique, cependant, je lui ai trouvé un côté tellement sot par moments et tellement agaçant, je ne sais si l’auteure a voulu concrètement mêler ces deux aspects, mais je trouve son comportement enfantin et à la limite de la niaiserie.J’ai trouvé ça très dommage car l’histoire est un vrai plus, il m’aurait fallu un peu plus de présence d’esprit pour ce protagoniste.

Les personnages secondaires sont assez nombreux dans ce roman, entre les étudiants, la famille de Gwendolyn, ses rencontres du passé et l’ordre des veilleurs, nous retrouvons une palette vraiment très complète de personnalité et une richesse dans les traditions historiques (costumes, type de vie..) mais il manquait certains détails qui auraient pu venir nourrir cet ancrage dans le passé. Ici, chacun a son importance et chaque personnage apporte sa pierre à l’édifice.

L’Intrigue de ce roman est peut-être LA chose qui m’a fait aimer ce roman, plongé dans une histoire de voyage dans le temps, d’ordre mystérieux, de pouvoirs et d’un amour aussi complexe que tranchant, j’ai tout de suite adoré ce récit, bien que le début fut très laborieux, surement a cause d’un début d’histoire trop lent à démarrer.

Une ambiance mystique, magique et assez légère qui nous entraîne dans les tréfonds d’une histoire d’amour, assez peu abordé dans ce premier tome, ce qui n’est pas plus mal car cela nous laisse le temps de nous accoutumé de l’univers, des personnages et de l’histoire en elle-même.

En ce qui concerne le visuel du roman, je le trouve vraiment sublime, bien que la version originale me plaise beaucoup plus que la nouvelle édition du roman. Le résumé que l’on retrouve sur la quatrième de couverture est très alléchant, mais ne montre pas assez le contenu du roman, j’ai tellement été agréablement surpris !

Finalement, c’était une lecture très agréable (malgré quelques points négatifs), entre les personnages un peu agaçants parfois mais qui restent sympathiques, l’intrigue originale et l’univers passionnant, je n’ai pas été véritablement déçu par ce roman de Kerstin Gier. Ce roman, malgré ses points faibles, m’a tout de même beaucoup plu, l’histoire en elle-même remonte totalement la note que j’attribue a ce roman ! 

Un roman simple et intéressant qui nous emporte avec lui dans les mystères des voyages dans le temps !
s (6)


Et vous ?

Avez-vous envie de lire ce roman ? Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

Steven's Books

7 commentaires sur “[Critique Littéraire] La trilogie des gemmes : Tome 1 – Rouge rubis

    1. Oui, à vrai dire je me suis rendu compte après coup que j’avais insisté sur les points négatifs sans mettre en avant tout le travail du roman et sa qualité malgré un style et des personnages qui ne me correspondaient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *