[Histoire] Comment j’ai enfin réussi à tuer ma mère ?

 

Il n’a pu naître d’Agrippine et de moi rien que de détestable et funeste à l’État.Cnaeus Domitius, aka Papa

571365497
Buste de Néron

Vous devez certainement me connaître… Mais oui ! Vous savez ! L’empereur qui est accusé d’avoir mis le feu à Rome. Non ? Celui qui s’est donné la mort, de manière théâtrale. Toujours pas ? Bon, celui qui a tué sa mère… Oui Néron, voilà ! Lucius Domitius Ahenobarbus de son vrai nom (c’est de suite moins classe). Empereur de Rome d’octobre 54 à juin 68, il est grand temps que je vous donne quelques petits conseils, à travers ma propre histoire !

Votre mère vous enquiquine ? Elle n’accepte pas votre petite amie, ou votre addiction aux jeux vidéos ? Vous en avez marre de ranger votre chambre, surtout quand votre esclave pourrait le faire ? Je vais vous expliquer comment j’ai enfin réussi à tuer ma mère, et qui sait, ça vous inspirera peut-être.

marbre6

 

……Attention aux tâches de sang, et à ne pas vous faire voir, ça serait dommage. Bon. Ma mère (Agrippine), était aussi séduisante que vive d’esprit. Autant dire que cette méthode là n’aurait jamais fonctionné avec elle. Mais on sait jamais, sur un mal-entendu, ça peut marcher.

 

marbre6 - copie

 

Le pudding à l’arsenic, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre

…..Plus subtil déjà. Et blablabla, c’est l’arme des femmes et gnagnagna… On fait comme on peut avec la mère qu’on a ! Surtout que ça a même pas marché… Je vous l’ai dit elle est rusée. Elle devait se douter que je planifiais de lui faire passer l’arme à gauche, étant donné qu’elle avait commencé un procédé mithridatisation, ou du moins, avoir les antidotes. C’est que j’ai tenté 3 fois comme ça tout de même…
C’est là, que mon cerveau prodigieux de metteur en scène prend son importance…

.

[…] par trois fois il essaya de l’empoisonner, mais voyant qu’elle s’était munie d’antidotes […]Suétone, Vie de Néron, XXXIV

13515327_10205275897052020_1564243759_n

marbre6 - copie 5

 

…….Si ma mère est futée, je le suis encore plus. Après les empoisonnements (ratés), je me suis dit que sa mort devait paraître accidentelle. Les Gaulois ont peur que le ciel leur tombe sur la tête, et je n’aime pas les plafonds trop bas. Un plafond qui tombe, ça devrait marcher non ?
Alors on a fait tout un mic-mac avec mes esclaves les plus fidèles ! Tout en mécanisme pour qu’une fois enclenché, le toit tombe sur ma mère durant son sommeil. Génial non !?
Bon… Okay, ça n’a pas marché non plus… Et ben oui aussi ! J’en soupçonne certains d’avoir kafté. Ou bien les mécanismes n’étaient pas positionné assez discrètement. Quoi qu’il en soit, ma mère est encore en vie, après déjà 4 tentatives de meurtres. C’est pas que, mais je commence à être désappointé.

[…] il fit agencer les lambris de son plafond de telle manière que le jeu d’un mécanisme devait les faire tomber sur elle pendant son sommeil. Suétone, Vie de Néron, XXXIV
dmeu_bsim_1_7_1_std.lang.all

 

marbre6 - copie 4

 

…….Oui, je l’avoue, je commençais un peu à être désespérer. Toujours dans cette idée d’accident pas si accidentel, je me suis dis qu’en mer, beaucoup de choses malheureuses pouvaient arriver… Puis les fêtes de Minerve s’approchant, quoi de mieux que de convier ma mère de venir dans ma petite maison de campagne à Baïes ? Vous avez tout compris ! Une commande au chantier naval, et un bateau était en construction. Mais attention, pas n’importe quel bateau ! Un bateau… Puzzle ! Ehhhh oui, il est voué à se disloquer en pleine mer. Machiavélique non ?
Mais… Encore une fois, ça a capoté. Ma mère est plutôt bonne nageuse… Et moi, je suis FORTEMENT DÉSAPPOINTÉ !

 

je-suis-tres-desappointe-5e-element
5ème élément

 

marbre6 - copie 6

 

…….Là, ras-le-bol. Peu après mon dernier échec, un esclave de ma mère vient à ma rencontre m’annoncer qu’elle est saine et sauve. Il est tout content. Comme si cette nouvelle allait me réjouir, alors que ça fait 5 P**AIN DE FOIS que j’essaie de l’envoyer faire un petit coucou à Hadès de ma part. Alors qu’il me fait son exposé, pof ! Je fais glisser un poignard près de lui, l’accusant alors d’avoir été envoyé par ma mère pour m’assassiner. Et hop ! Aussitôt dit, aussitôt fait, il est emprisonné, tué, et ma mère condamnée à mort pour trahison. Et voilààààà ! Tadadadaadaaaaaa !

[…] il jeta en cachette un poignard près de lui et, sous prétexte qu’il avait été envoyé par Agrippine pour l’assassiner, donna l’ordre de le saisir, de l’enchaîner et de mettre à mort sa mère, qui passerait pour s’être suicidée parce que son crime était découvert. Suétone, Vie de Néron, XXXIV

marbre6 - copie 7

3 empoisonnements
Un toit qui n’est pas tombé
Une noyade ratée
Un affront frontal réussi

Soit, en tout et pour tout, six tentatives pour avoir sa peau.

J’ai enfin réussis à tuer ma mère !


Et vous ?

Connaissiez-vous le meurtre de Néron ? Quelles sont vos réactions face à ses tentatives, plus ou moins désespérées ? Dites moi tout en commentaire !

Océane

Review [Histoire] Comment j’ai enfin réussi à tuer ma mère ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :