J’ai terminé le premier jet de mon roman !

Bonjour à toutes et à tous !

Vous l’aurez surement remarqué, ces dernières semaines je ne suis pas vraiment actif sur le blog, la chaîne ou bien les réseaux sociaux. Eh bien comme je vous l’avais annoncé, j’avais repris l’écriture pour mon plus grand bonheur. Une grande routine s’est installée (car concrètement j’arrivais pas à rester fixé sur mon écriture), écriture, lecture, ratures… Bref, une grande épreuve au quotidien. Après des jours et des jours de travail et surtout beaucoup de tasses de café, me voilà enfin au bout de la première étape de ce que l’on pourrait appeler « Le parcours de la mort qui tue jusqu’à la publication » aussi surnommé par moi même « La grosse galère ». Il faut se l’avouer, on est content mais aussi beaucoup déprimé, un jour on se dit que c’est un chef d’oeuvre ou du moins qu’on a écrit un passage potable et le lendemain on a juste envie de pleurer sur notre écriture désastreuse… Ecrire c’est très compliqué et j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de mon petit parcours d’écriture !

Tout d’abord avant de m’éparpiller, je tiens à préciser que je ne pouvais garder cela pour moi, c’est trop de bonheur d’un coup pour une seule personne, alors je veux partager ! Quand j’ai mis le mot « fin » ou plutôt pour mon cas le point final je dois dire que j’étais dans cet état d’esprit :

Finir son premier jet ce n’est pas rien, on peut dire que c’est un peu l’accouchement d’un gros bébé, le mien fait à peu près 128 000 mots et 301 pages pour l’instant et j’en suis pas peu fier ! C’est vrai, même si ce n’est pas une merveille prête pour la publication c’est déjà pas mal de l’avoir écrit. Sachant que très peu finalement réussissent à terminer leur roman, et je les comprends car par moments on a juste envie de tout balancer et de partir lire un bon livre ou s’empiffrer dans le frigo.

Ecrire c’est une passion, mais c’est aussi beaucoup beaucoup d’investissements. Et après deux ans à peaufiner mon histoire, mes personnages, j’ai enfin réussi à sortir ce petit bébé. Bien sûr, maintenant vient l’étape la plus longue et laborieuse mais je suis tout de même content d’avoir au moins une fois achevé un de mes textes, qui plus est de cette taille. Je dois avouer que je suis un peu partagé entre la nostalgie des bons moments d’écriture, l’hystérie d’avoir terminé et la joie de pouvoir partager ce moment avec les autres.

Afficher l'image d'origine

Pour vous résumer un peu ce qu’ont été ces deux dernières années pour moi, j’ai décidé de vous faire un petit bilan, petit n’est peut-être pas le bon mot… Bon ce n’est pas grave, on y va tout de même !

On peut dire que c’était mal parti, voir très très mal en fait. J’avais envie d’écrire une histoire mais je ne savais pas vraiment quoi et en plus, je n’y connaissais absolument rien. Pour être précis, c’est en allant à un atelier d’écriture avec un membre de ma famille que tout a commencé. J’avais apprécié ce petit moment de plaisir dans la semaine où on se réunissait pour écrire, il faut dire qu’écrire autour d’autres personnes c’est étrange au départ, puis au final on y prend gout, on s’échange nos avis, on évolue ensemble… On peut dire que cette partie là était la plus « détente ». Au départ j’étais donc parti sur une histoire bateau où Madame X était la fille super badass du coin qui voulait absolument défoncer la gueule a Madame Y du château ténébreux, bref, ce n’était pas tip top (Soyez indulgent j’étais jeune (D’ailleurs je le suis toujours)). On peut se l’avouer maintenant, niveau originalité j’étais à peu près en dessous du 0. Puis petit à petit mon imagination a travaillé, j’ai commencé à m’attacher à mon manuscrit, à mes personnages et très vite, l’histoire est devenu un vrai champ de bataille. J’ai commencé à prendre ça très a cœur au point de ne penser qu’à ça (ce qui m’a rendu la tache encore plus difficile, la proximité c’est bien, le recul c’est mieux.). Je rêvais de mon histoire, ce qui est très pratique car étrangement c’est là que me viennent mes meilleures idées, mais aussi dans la journée quand je passais dans certains endroits je me disais « Tiens, ici ça me fait penser à mon histoire ». Je pense que comme toutes les personnes qui écrivent, j’avais envie de m’immerger dans mon monde, de faire vivre cette histoire qui reposait sur le papier.

Après avoir farfouillé sur tous les recoins du web pour trouver les « super bons conseils d’écritures » qui finalement ne sont là que pour nous motiver, enfin pour moi en tout cas car je me dis que c’est vraiment chouette de lire des choses positives et d’avoir des conseils sur la direction à prendre dans ce grand monde de l’écriture. Donc après avoir trouvé tous les conseils nécessaires, j’ai commencé à lire pas mal de romans dans le genre de mon histoire, me disant qu’après tout, ça pourrait me donner des idées. Bon mauvaise nouvelle, cette idée était la pire que j’ai pu avoir. Certes cela m’a donné les codes du genre (La fantasy en l’occurrence) mais diantre que je me suis complexé ! En vrai je crois qu’en lisant les autres livres j’ai placé la barre très très haute et je me suis dit que jamais je n’arriverais à l’atteindre ( ce qui est bête car on ne peut pas savoir avant d’avoir essayé). Bref, du coup ça m’avait totalement dégoutté et je ne voulais absolument plus écrire. (En plus de ça, on s’aperçoit que notre idée qu’on croyait super originale a déjà été utilisé… Bon sur ce coup-là rien d’exceptionnel, TOUT a déjà été écrit)

Après une grosse pause de quatre mois, j’ai donc repris le chemin de l’écriture, redécouvrant mon histoire qui traînait dans la poussière, mes personnages qui mine de rien m’avaient manqué et surtout cet univers que j’avais commencé à ébaucher. J’ai donc continué le travail du roman, j’ai écrit la moitié du premier jet et là bam (ou boom comme vous voulez), les problèmes débarquent par groupes. Déjà, premier problème : Je me suis trop tué a la tâche à réécrire quinze mille fois le même premier chapitre pour au final rien du tout car j’ai fini par tout changer. Deuxième problème : J’ai demandé l’avis de mes proches sur mon début de roman (ce qui n’est clairement pas très pratique car ils ne peuvent pas juger l’intégralité). Dernier problème : J’avais déjà trop de problèmes. Vous l’aurez compris, ceci entraîna cela j’ai aussi abandonné au bout de deux mois, me retrouvant avec un manuscrit plein de poussière encore une fois. Etre régulier c’est très difficile car au final on est assailli par beaucoup d’émotions qui nous empêchent de continuer.

Afficher l'image d'origine

Il y a un mois, j’ai eu subitement envie de tout reprendre. Je me suis dit : Tu as travaillé beaucoup sur cette histoire alors maintenant fait en quelque chose. Et cette fois je n’y suis pas allé à reculons, j’ai foncé tête baissée. J’ai pris un bon café, mon ordinateur et je suis resté collé sur ma chaise pendant des heures et des heures. Je voulais enfin voir l’aboutissement de mon projet, un résultat, alors je me suis fixé des objectifs. Par exemple : 2000 mots (ce qui en réalité est très dur à atteindre si nous ne sommes pas inspirés). Pourquoi j’écris sans inspiration ? Tout simplement pour la bonne raison que si je ne me lance pas je n’aurai jamais assez d’inspiration pour venir à bout de ce fichu premier jet. Enfin du coup j’ai pas mal fait évoluer tout ça, la petite carte qui représentait mon monde est devenue un véritable univers avec des religions, des créatures, des nobles ect… Et mon intrigue est devenue un peu plus riche qu’au départ. C’est une expérience fabuleuse et unique que de finir son premier jet, c’est un peu voir la finalité des mois de travail, voir une histoire de A à Z, même si elle n’est pas parfaite.

Au final, me voilà aujourd’hui avec mon premier jet, heureux et vraiment motivé pour la suite de cette aventure. Il me reste donc plus qu’à retourner travailler et surtout laisser reposer mon texte avant de franchir la prochaine épreuve. On se retrouve très vite pour la suite et surtout bon courage à tous ceux qui sont en pleine écriture. Bon courage à vous et plein de bisous !


Et vous ?

Ecrivez-vous un roman ? Où en êtes-vous ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Coucou ! Je suis super heureuse que cette étape soit terminée pour toi, le meilleur reste venir ! Pour ma part, depuis l’adolescence j’écris et je jette tour tellement je suis insatisfaite, mais cette fois j’ai la bonne histoire, il faut juste que j’y aille… C’est compliqué car il ne faut pas trop se juger dans un premier temps tout du moins et j’ai tendance à trop réfléchir…

1 année ago

Coucou ! Merci c’est gentil 🙂 Oui il faut garder le courage de continuer, de toute façon tout ne peut pas être parfait dès le premier jet ! Bisous

1 année ago

Bravo ! (^_^)b
Toutes mes félicitations !!! 😀

C’est vrai que c’est dur de rester motivé ! Le coup de lire dans notre genre d’écriture afin de piocher des idées, je l’ai fait aussi et, comme toi, je me suis retrouvée à complexer en me disant que ce que j’écrivais était bateau, déjà vu, plat, sans saveur, etc. Et puis, j’ai relativisé : que j’en lise ou pas j’aurais réagi de la même manière. Du coup,… ben… j’ai continué et essayant au maximum de ne pas me comparer aux autres !

Maintenant, tu vas laisser reposer ton manuscrit avant de le corriger ou tu vas t’y remettre tout de suite ?

De mon côté, ça stagne… on va dire que j’ai des « soucis perso » qui me fichent le cafard… ^^’

1 année ago

Merci 🙂 ! Voilà c’est assez compliqué de voir le travail des autres et de ne pas se comparer mais comme je l’ai dit tout à déjà été écrit. Pour l’instant j’ai tout imprimé et je vais tenter de voir si tout est cohérent, annoter, trouver de nouvelles idées pour étoffer ect… Courage en tout cas, tu vas y arriver !

1 année ago

Bonjour, félicitations pour ton premier jet, un long travail commence mais c’est déjà super d’avoir pu mettre un mot final. Je n’ai pour l’instant écrit que des poèmes ou des nouvelles mais j’aimerais écrire un roman. Je n’ai pas encore trouvé l’inspiration mais je pense que se forcer un peu, me ferra du bien, lol. Quand tu parles des ateliers d’écriture, peux-tu en dire plus ?

1 année ago

Coucou ! Merci beaucoup 🙂 Oui il faut forcer le destin, se mettre à écrire sans inspiration c’est bien pour déclencher la motivation, le reste suivra ^^ Si tu veux je pourrai faire un article sur les ateliers d’écriture mais dans mon cas il s’agissait d’un soir par semaine où je me rendais dans un « club » d’écrivain où on écrivait sur plusieurs thèmes. On avait 1h pour produire un texte et ensuite on se lisait nos textes, c’est vraiment très sympathique !

1 année ago

Félicitations!
Bon la relecture n’est pas toujours évidente. Et tu retrouves toujours des trucs qui te chiffonnent, des coquilles… Un petit truc que j’ai fait et qui est pas mal tu trouve plusieurs personnes, tu divises ton bijou en plusieurs partie (20 page environ c’est pas mal) et tu les distribues pour la correction. C’est assez efficace car on voit plus facilement sur 20 pages que sur 100;-)
En plus, ça permet de vérifier la tenue de l’intrigue, si tout est cohérent. En général, quand tu n’es pas perturbé par ce qui te manque, c’est que c’est bon.
Et tu sais que je suis toujours une grosse curieuse.
Surveille bien aussi le sacro-saint incipit. Pour moi, il n’a pas de valeur mais pour beaucoup oui.

1 année ago

Merci 🙂 Owh merci du conseil c’est une très bonne idée ! Une autre grosse partie du travail m’attend mais maintenant que les idées sont sur papier cela va être beaucoup plus simple ^^

1 année ago

Bravo pour ton premier jet !!! Hâte de pouvoir lire tout ça :)))

1 année ago

Merciiiii 🙂 Plein de bisous !

1 année ago

Sincèrement, c’est super de se lancer dans une telle aventure ! Bravo ! Continue et surtout ne te décourage pas. A bientôt.

1 année ago

Merci beaucoup 🙂 Bisous

1 année ago

Ouah bravo. Je t’admire d’avoir eu le courage de te lancer, de persévérer et d’être arrivé jusqu’à là! Bon courage pour la suite !!

1 année ago

Wahou, ton article est génial !! J’écris juste 2/ mots par-ci, par-là mais rien de concret 😉 ! Bravo pour avoir fini d’écrire ce premier jet !!! On voit que tu as eu des hauts et des bas, mais le principal est que tu te sois accroché, et je te dis bravo 🙂 Bon courage pour la suite !!

1 année ago

Merci 🙂 Le tout c’est d’avoir la motivation, c’est le moteur je pense pour tenir jusqu’à la fin !

1 année ago

J’avoue que quand on a enfin finit son roman c’est une telle danse de la joie ! Je me rappelle encore celle que j’avais faite il y a quelques années. Mais écrire, est un travail difficile et qui demande tellement de temps. Mais je te comprends parfaitement quand tu dis « Je voulais enfin voir l’aboutissement de mon projet, un résultat » – c’est exactement ce que je veux pour le petit bébé qui traine sur mon bureau. Mais les cours te bouffent tellement de temps, ce pourquoi je n’écris ces derniers temps que des poèmes et des nouvelles.. Mais voilà l’été et ma mission numéro 1 (en plus de faire baisser ma PAL).

Et puis, un article sur les ateliers d’écriture (comme tu proposais quelques commentaires plus haut) – ça pourrait être chouette 😀

En tous les cas, continue et tiens nous au courant 😉

1 année ago
La Rédac
La Rédac

C’est une véritable épreuve d’écrire et honnêtement voir mon manuscrit obtenir enfin une fin c’était juste énorme 🙂 Le plus gros reste à venir mais j’ai hâte de pouvoir reprendre mes corrections ! C’est noté pour l’article sur les ateliers d’écriture 😉

1 année ago

Review J’ai terminé le premier jet de mon roman !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.