[Critique Littéraire] Jusqu’ici tout va bien, Gary D. Schmidt

Je vous présente aujourd’hui le très beau roman Jusqu’ici tout va bien de Gary D. Schmidt, traduit par Caroline Guilleminotet publié le 04 octobre 2017 dans la collection Médium de l’Ecole des loisirs.

Voici ce que l’on trouve sur la quatrième de couverture

1968. Une petite, petite ville de l’État de New York. Un père sans repères, une mère sans remède. Deux grands frères, dont un avalé par la guerre du Vietnam. Pas assez d’argent à la maison. Trop de bagarres au collège. Des petits boulots pour se maintenir à flot. Une bibliothèque ouverte le samedi pour s’évader. Une collection d’oiseaux éparpillée à tous les vents. Des talents inexploités. Et une envie furieuse d’en découdre avec la vie.

9782211217132Doug est un adolescent fan de baseball qui emménage dans une nouvelle ville, la « stupide Marysville ». Entre un père violent et agressif, une mère, douce, qui ne fait pas de vagues pour garder un semblant de foyer uni, et un de se frères qui fait tout pour le faire craquer, le jeune garçon est submergé de problèmes. Heureusement pour lui, ce déménagement est l’occasion de rencontrer Lil, une camarade mais aussi M. Powell, le bibliothécaire qui lui fait découvrir les originaux des Oiseaux d’Amérique d’Audubon et lui montre ses capacités en dessin.

Ce roman d’apprentissage est une pépite et peu importe son âge car le lecteur ressent de l’empathie envers ce jeune garçon qui apprend à se connaître et qui prend confiance en lui.

Les thématiques abordées sont assez dures pour un livre jeunesse, ce qui ne peut que lui donner davantage de profondeur. On trouve la violence, l’ alcoolisme, les préjudices, la guerre, le handicap mais aussi l’amour, l’art, le courage et l’espoir.

L’écriture est agréable et fluide, des phrases courtes avec un style oral qui mêle humour et passages dramatiques.

Je recommande ce roman initiatique pour les adolescents et les adultes.

19


 

15821011_10206554856665211_1041285050_o

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :