[BD] L’homme qui tua Lucky Luke – Mathieu Bonhomme

Salut à tous! Pour cette première chronique, j’ai décidé de vous parler de mon coup de coeur de ce début d’année. Si je vous dis Far-West, ombre, chien stupide, et quatre frères bandits, vous voyez ?

Il s’agit bien entendu de Lucky Luke! Le célèbre cow-boy, créé par Morris et qui fête ses 70 ans cette année, est de retour dans un album hommage, sorti le 1er avril dernier chez Lucky Comics et dans lequel Mathieu Bonhomme, qui est à la fois au dessin et au scénario, nous livre un personnage complètement réinventé. 

88490
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

Qui dans son enfance n’a pas lu les aventures de Lucky Luke? Je vais résumer en quelques lignes pour les éventuels lecteurs qui ne connaîtraient pas. Le héros? C’est un cow-boy solitaire qui défend la justice et poursuit les bandits. Bref, rien de plus banal.
Dans les albums de Morris, on se retrouve face à un personnage qui sait tout faire et qui dès qu’il se retrouve dans une situation compliquée il s’en tire toujours, alors que dans cette aventure Mathieu Bonhomme nous dresse le portrait d’un héros beaucoup plus sombre avec un soupçon d’empathie. Exit le héros qui s’en sortait à tous les coups, place au Lucky Luke humain!

Qu’en est-il du speech ?
Lucky Luke arrive sur le dos de son fidèle destrier, Jolly Jumper, dans la ville de Froggy Town, qui au premier regard paraît paisible. Cette ville est terrorisée par un mystérieux indien qui empêche le ravitaillement de la ville. Très vite notre cow-boy va enquêter, cette aventure pourrait l’emmener

IMG_0932
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

n’importe où, et comme l’indique le titre, peut-être même jusqu’à sa mort.

Oh qu’elles sont jolies les couleurs !
Celles-ci sont particulières. Attention je n’ai pas dit qu’elles étaient déplaisantes, loin de là.
Sur l’image à droite, on remarque les différents personnages et une partie du décor sont en noir et blanc et l’arrière plan est bleu. Ce choix de couleur installe une certaine atmosphère et permet au lecteur de se concentrer sur les personnages.

C’est la même chose sur cette image, l’auteur préfère détailler l’action et les personnages plutôt que le décor, et ce n’est pas moi qui vais me plaindre.

Illustration: L'homme qui tua Lucky Luke
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

.

Ces images nous font penser à des photographies, ce qui nous amène à penser que Mathieu Bonhomme pourrait être un personnage de l’histoire, ou voir même un complice du bandit, qui sait?

On retrouve ce genre de scène un peu partout dans l’album, et j’en viens même à me dire que c’est peut-être ce qu’il manquait dans les albums précédents. Des images où le paysage importe peu et où seuls l’action et les personnages sont importants.

.

Lucky Luke est méchant !
Oui, on pourrait le croire derrière son chapeau et sa petite mèche bien en place. Mais non, en fait, il est cynique, du genre à être légèrement insolent sur les bords. Voyez vous même !

IMG_0937
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke
Illustration: L'homme qui tua Lucky Luke
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

Je ne peux malheureusement pas vous en montrer plus par peur de vous spoiler, mais je peux vous dire qu’au final, on s’attache à ce (nouveau) héros.

Mathieu Bonhomme nous pond un chef d’oeuvre, aussi bien au niveau du dessin, très riche, qu’au niveau du scénario. Ce qui fait que cet album est également pour les adultes, je dirai même pour les fans de la première heure. Un scénario qui souffre tout de même de son titre. En effet, on s’attend à tout moment à avoir une révélation ce qui gâche légèrement le plaisir de la lecture. Surtout que l’album commence par cette planche:

IMG_0929
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

Quand j’ai vu ça j’ai eu envie de refermer le livre, mais au final je ne regrette absolument pas de l’avoir laissé ouvert et j’en ai dévoré les 64 pages. Du coup, j’ai décidé de lui mettre une très jolie note, c’est quand même une BD à lire ! 13511429_10205268998439559_534151957_n.png

Voilà c’est fini pour cette toute première chronique! J’espère que ça vous a plu, et en attendant la prochaine je vous laisse deux planches en bonus ! A bientôt!

IMG_0930
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke
Illustration: L'homme qui tua Lucky Luke
Illustration: L’homme qui tua Lucky Luke

 


Et vous ?

Avez-vous lu cet album? Qu’en avez-vous pensé? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires!

13493718_10205271972273903_2013710466_o

Review [BD] L’homme qui tua Lucky Luke – Mathieu Bonhomme

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.