Man in an Orange Shirt : Une série poignante et touchante !

Fraichement parue, j’ai décidé de vous parler aujourd’hui d’une série qui n’a pas encore fait beaucoup de bruit et qui pourtant, est tout simplement sublime. Il s’agit d’une production diffusée par BBC qui a le don d’être très original car « Man in an Orange Shirt » ne va bénéficier que de deux épisodes pour convaincre ses spectateurs. En effet, cette mini-série a choisi d’aborder un thème pas toujours facile à traiter : l’homosexualité (La série se déroule à l’époque de la seconde guerre mondiale, mais également en 2017).


man-orange-shirt-ss1 

Première série de Patrick Gale, Man in an Orange Shirt est avant tout une mini-série qui avait pour but d’être diffusée durant la « Gay Britannia », mettant en avant ainsi les droits LGBT. On y retrouve donc des préjugés, de l’homophobie et plein d’autres choses qui rendent cette série utile et passionnante ! Durant le premier épisode, on découvre deux hommes, Michael Berryman qui est capitaine et Thomas March qui lui est artiste de guerre.  Les deux compagnons sont tombés fou amoureux l’un de l’autre, malgré le danger que représente cette situation à l’époque. Mais la vérité éclate toujours et la femme de Michael va finir par tomber sur les lettres d’amour un peu osées de Thomas. Entre déchirements et émotions, cette série met en avant un couple gay dans une époque qui leur est hostile. J’ai adoré l’alchimie qu’il y avait personnellement. Dans un second temps, nous passons à notre époque, où le fils de Michael et Flora, sa femme, va lui aussi s’aventurer dans les dangerosités de l’amour.

man-orange-shirt-ss2

Tout en étant parfaitement mené par la performance des acteurs (Julian Morris, Vanessa Redgrave, Oliver Jackson-Cohen, James McArdle, Joanna Vanderham), l’histoire est prenante, attachante et ne dure que deux épisodes, raison de plus pour craquer ! On découvre divers points de vue sur l’homosexualité dans cette mini-série, notamment avec Flora, qui elle rejette la sexualité de son mari. J’ai trouvé d’ailleurs que ce personnage était touchant, au-delà de ses opinions on se prend d’empathie pour elle.

Pour finir, je dirai que cette série est assez représentative de l’évolution de l’homosexualité dans notre société, on voit la grande différence entre l’ancienne époque et aujourd’hui, avec notamment l’apparition de nouvelles mœurs, de nouvelles lois, mais toujours autant de différences, d’inégalité. Une série à voir !

man-in-an-orange-shirt

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :