[Série] Riverdale, une série à suspense !

Le 26 janvier, Riverdale a débarqué sur CW aux Etats-Unis mais également en France sur Netflix. Retour sur ce début prometteur pour un nouveau teen drama à suspense !

Riverdale, c’est un peu LA nouvelle série pour ados et jeunes adultes de CW de cette année. Elle était attendue avec grande impatience, surtout quand on sait que pas mal de séries pour ados se terminent justement cette année et qu’il faut bien trouver un remplaçant digne de ce nom. Le premier épisode a été diffusé le 26 janvier aux Etats-Unis et débarque également sur Netflix en France à raison d’un épisode par semaine avec 24 heures de décalage avec les US, plutôt pas mal ! La série est inspirée des histoires d’Archie Comics, dont les aventures ont pour la première fois été publiées en BD en 1941. Cette BD suivait les aventures d’Archibald, un adolescent américain typique, dans la ville de Riverdale.

On se retrouve aujourd’hui, quelques jours à peine après la diffusion du premier épisode pour faire un point sur cette nouvelle série en deux parties. Tout d’abord, un décryptage de la première bande-annonce et de ce que l’on peut attendre de ce teen drama s’impose. Je tiens à préciser que cette partie a été écrite avant que je ne visionne le pilote pour éviter d’être influencée par le contenu de l’épisode. Nous verrons ensuite si le pilote correspond bien à ce que l’on a pu voir dans le trailer et je vous ferai part de mes premières impressions sur la toute nouvelle série.

.

riverdale 1

.

Synopsis 

.

C’est la rentrée dans la petite ville de Riverdale, qui se remet doucement de la mort tragique du jeune Jason Blossom. Cette rentrée est un nouveau départ pour Archie Andrews qui s’est décidé à faire carrière dans la musique malgré la fin de sa relation secrète avec sa professeur de musique qui lui servait de mentor et la fragilité de son amitié avec son meilleur ami Jughead. De son côté, sa meilleure amie Betty Cooper, secrètement amoureuse de Archie, doit faire face à sa mère surprotectrice qui la drogue aux médicaments. Mais tout va commencer à changer pour elle quand elle va faire la connaissance de Veronica Lodge, une nouvelle et riche élève qui arrive en ville à la suite d’un scandale ayant touché de près sa famille. Mais tout ceci n’est qu’une partie des nombreuses histoires et secrets qui peuplent Riverdale, une ville calme et à l’image parfaite, mais qui cache dans l’ombre de nombreux dangers et une face très sombre.

.

Bande annonce : le décryptage

.

Je vous invite fortement à visionner la bande-annonce juste au-dessus et à venir par ici pour un décryptage en bonne et due forme. Il s’agit de la première bande-annonce qui a été partagée et elle a donc une grande importance puisque c’est elle qui va donner un aperçu de l’ambiance de la série.

 .

.

Dès les premières secondes, la chanson « Paint The Pictures » et son rythme inquiétant et un peu sinistre prend le dessus sur la bande-annonce et nous promet une série plutôt sombre, pleine de secrets et intense. Très vite, deux grands noms des séries pour ados sont mentionnés : « The Vampire Diaries » et « Gossip Girl ». Les spectateurs de ces deux séries sont donc le public visé par cette série et les deux noms sont très bien choisis puisqu’en effet la référence à TVD nous promet du mystère et un digne successeur à la série qui touche bientôt à sa fin et la référence à Gossip Girl nous pousse à croire que Riverdale va suivre à nouveaux l’élite américaine, ce qui nous promet intrigues, trahisons et secrets de famille. D’ailleurs, le fait que l’on va suivre des personnages fortunés se confirme rapidement à travers les habits portés dans la bande-annonce, une grosse somme d’argent qui apparaît à l’écran, ou encore une jeune fille qui se pavane en maillot de bain dans ce qui semble être une piscine intérieure.

Dans cette bande-annonce, c’est également toute une série de clichés sur les Etats-Unis qui défilent : paysages, décapotables, adolescents au volant, blousons de l’équipe de sport du lycée, diner, pom-pom girls, etc. Rien de surprenant quand on sait que la BD faisait référence au style de vie américain et que la société joue un grand rôle dans l’histoire.

Mais les éléments qui vont le plus marquer le spectateur de cette bande-annonce seront ceux liés à un mystère qui peuvent laisser penser que la série aura un penchant « série policière pour ados » à la Pretty Little Liars. En effet, au bout de 10 secondes à peine apparaissent des sirènes de police et des mains couvertes de sang, ce qui ne peut que nous faire penser à un meurtre. On aperçoit également une jeune fille portant une capuche, (voire une cape ?) à travers laquelle je vois une petite référence à notre mystérieuse Red Coat de PLL. Quelques secondes plus tard, la police emporte un cadavre, et une zone délimitée par la police apparaît à l’écran. D’autres éléments, comme des adolescents avec des lampes torches qui se baladent dans leur lycée la nuit ou un jeune homme qui observe quelque chose ou sûrement quelqu’un à travers une porte vitrée laissent à penser que tous types de mystères auront une place importante dans la trame.

.Capture trailer Riverdale

.

Debriefing d’un pilote réussi

.

Le premier épisode, qui a décidé de ne pas porter le nom banal de « pilote », est intitulé « Chapitre un : Au bord de la rivière », notez le petit « chapitre » pour le nom des épisodes qui donne un certain charme je trouve, et une référence à un film de 1986. L’audience aux Etats-Unis pour la première très attendue a été de 1,37 millions, ce qui s’est révélé un peu décevant par rapport à la publicité qui a été faite et aux réponses des sondages.

L’épisode démarre avec un plan large sur la ville et un narrateur, un peu à la Gossip Girl. Egalement, lorsqu’on voit défiler une voiture sur un pont entourée d’arbres et avec la musique mélancolique, on se croirait dans Twilight. J’ai beaucoup apprécié cette bande-son qui dégage quelque chose de triste, dynamique et parfois presque nostalgique. En dehors du soundtrack, j’ai beaucoup apprécié la présence de la musique au lycée, avec le groupe de musique Josie and the Pussycats, bien que je n’ai pas du tout apprécié leur jeu d’actrices, mais surtout avec les chansons du personnage principal que l’on va sûrement entendre davantage par la suite. Je m’attendais en soi à une série plus dynamique, mais les éléments de mystère, les secrets et le suspense auxquels on pouvait s’attendre sont bien présents dès ce premier épisode et j’apprécie toujours quand la bande-annonce ne nous ment pas. D’ailleurs, l’épisode se finit sur un excellent cliffhanger et les dernières minutes sont trépidantes.

.

Riverdale -- "Pilot" -- Image Number: RVD101b_0376.jpg -- Pictured (L-R): KJ Apa as Archie and Luke Perry as Fred -- Photo: Diyah Pera/The CW -- © 2016 The CW Network. All Rights Reserved.
Riverdale — « Pilot » © 2016 The CW Network. All Rights Reserved.

Au niveau de la réalisation, une technique de slow-motion est souvent utilisée et donne du relief aux personnages et à certaines scènes. Le moment où celle-ci apparaît le plus clairement est lorsque les jumeaux partent en barque. Le ralenti semble s’accorder à toute la perfection qu’ils dégagent, presque comme si cela était un rêve et contraste encore plus avec le drame qui va se produire. Le slow-motion est par ailleurs utilisé à plusieurs reprises pour contraster entre la perfection apparente de la ville et les sombres secrets qu’elle peut cacher. Pour accentuer les contrastes, les réalisateurs jouent également avec la musique ou encore les tons bleus et gris accentués par quelques touches de couleur.

Ici également, on suit une certaine élite. Certes, mais on est encore très loin de la classe naturelle de Gossip Girl. On remarque tout de même dès le premier épisode que tous les personnages ne font pas partie de cette élite et l’on peut s’attendre pour la suite à des conflits de classes sociales. Le jeu d’acteur n’est pour l’instant pas brillant, même si le personnages principal, Archie, semble se détacher du lot. On peut regretter que tout soit surjoué, surtout sur les scènes d’ouverture, mais cela s’améliore rapidement au court de l’épisode et le jeu d’acteur est un peu plus nuancé sur la fin. Et puis ce n’est qu’un pilote, ce n’est pas la fin du monde, j’ai vu bien pire. J’espère bien que cela continuera en s’arrangeant pour la suite.

Le gros point faible de la série, c’est très certainement les dialogues pleins de références qui n’ont pas leur place dans une série pour ados et jeunes adultes. Peut-être que cela a été pensé en clin d’œil aux fans de la série ou pour élargir l’audience mais en continuant comme ça c’est les ados qui vont être perdus. Les personnages de la série, qui sont supposés être en classe de Seconde, s’expriment à travers des références à Truman Capote, Mad Men, Woody Allen, Thornton Wilder, etc. Des références que les scénaristes doivent s’éclater à écrire, mais s’il-vous-plaît, pensez que vos personnages sont censés avoir 16 ans !

.

Les habitants de Riverdale

.

Les personnages sont un peu trop stéréotypés et surjoués dans les scènes d’ouverture de la série mais cela s’arrange rapidement et j’ai apprécié le fait qu’ils soient plus complexes que ce qu’il n’y paraît au premier abord. Je pense qu’ils sont autant exagérés lors de leurs premières apparitions pour que le spectateur comprenne bien leurs différentes classes sociales mais qu’ils seront davantage nuancés par la suite.

riverdale

.

Les personnages ont tout de même su me convaincre rapidement et c’est en grande partie eux et l’ambiance qui font avancer la série. Archie Andrews, qui est le personnage principal, est un très beau garçon qui, d’après les dires, ne l’a pas toujours été. En effet, travailler dans l’entreprise de bâtiment de son père pendant les vacances d’été semble avoir forgé ce corps musclé. Son jeu d’acteur est très naturel et c’est lui qui se détache le plus de tous les personnages. Il est aussitôt embarqué dans un triangle amoureux entre Elizabeth, son amie de toujours, et Veronica, la nouvelle arrivante en ville. Mais pourtant c’est d’une toute autre personne qu’il semble être épris, et pas n’importe qui : sa professeure de musique avec laquelle il partage plusieurs secrets. Avec ses airs charmeurs, difficile de ne pas craquer pour lui dès les premières minutes.

.

veronica lodge

.

Veronica, ou Ronnie (qui ressemble de façon troublante à Pheobe Tonkin, Hayley dans the Vampire Diaries comme vous pouvez en juger sur la photo), débarque en ville après l’arrestation de son père. Sa famille fortunée et élégante nous rappelle un peu les personnages de Gossip Girl et j’ai beaucoup apprécié le fait qu’elle soit si mystérieuse. Si elle semble agaçante dans ses premières répliques, le personnage s’arrange rapidement lorsqu’elle pend Elizabeth sous son aile et choisit délibérément de ne pas devenir amie avec la reine du lycée, Cheryl Blossom, qui était la fille la plus riche de Riverdale jusqu’à l’arrivée de Veronica. Qui dit reine des abeilles dit peste, et elle semble régner sur le lycée avec une grande cruauté. Ce qui semble le plus incroyable avec son personnage, c’est que son frère jumeau est mort dans de mystérieuses circonstances pendant l’été et qu’elle ne semble pas le moins du monde être perturbée par cette perte. Pour l’instant, c’est le personnage avec lequel j’ai le moins accroché, mais elle semble nous cacher de bons petits secrets.

.

800

.

Elizabeth, ou Betty, que Veronica prend rapidement sous son aile, m’a semblé manipulatrice et agaçante lors de ses premières répliques mais j’ai eu une mauvaise première impression puisqu’elle se révèle être une élève timide et attachante lorsqu’on la retrouve au lycée. Sa vie est entièrement contrôlée par sa mère et j’espère qu’elle va réussir à se libérer de son étreinte. Ce personnage nous promet également de beaux secrets avec la dépression de sa sœur, qui a vécu une histoire d’amour avec Jason. Son meilleur ami s’appelle Kevin, c’est un peu celui qui a toujours les bonnes répliques et qui est toujours de bonne humeur. Il est intéressant de noter qu’il a été le premier personnage ouvertement gay de la BD et que c’est une bonne chose d’avoir gardé ce personnage pour la série. Bien que ce ne soit pas un des personnages que l’on voit le plus dans ce pilote, j’ai été ravie de découvrir Jughead Jones.

.

Riverdale -- "Pilot" -- Image Number: RVD101g_0362.jpg -- Pictured: Cole Sprouse as Jughead -- Photo: Katie Yu/The CW -- © 2016 The CW Network. All Rights Reserved.
© 2016 The CW Network. All Rights Reserved.

Quel plaisir de retrouver Cole Sprouse à l’écran ! Pour les fans de Disney, vous devez certainement vous rappeler des adorables jumeaux Zack et Cody. On le retrouve cette fois dans un rôle beaucoup moins comique, puisque c’est lui le narrateur morose et plutôt sombre de cette nouvelle série. On l’entend surtout au début et à la fin de l’épisode mais on le voit très peu pendant ce pilote. On apprend tout de même qu’il s’agit d’un garçon solitaire, d’un ancien bon ami d’Archie et qu’il écrit un roman sur la mort de Jason.

On peut également se réjouir de voir apparaître à l’écran de nombreux parents, qui nous promettent des intrigues et des secrets plus adultes, avec notamment des problèmes de détournement d’argent et de vieilles histoires d’amour ou encore la mère d’Elizabeth qui nourrit une haine effrayante envers les jumeaux Blossom. Et enfin, le mode de vie américain est presque un personnage dans cette série. Que ce soit au niveau de la ville avec son diner rétro ou avec ses voitures décapotables ou du lycée avec ses footballeurs et ses pom-pom girls. Au niveau des références, des personnages, et même du bal du lycée dès le premier épisode. Oui, cette série dégage la même ambiance « american way of life » que les BD.

.

riverdale (1)

.

En bref, une série à suivre de près avec son subtil mélange entre de nombreux univers : Twin Peaks, Dawson’s Creek, Gossip Girl, Pretty Little Liars… La première saison devrait tourner autour du mystère « Qui a tué Jason Blossom ? » et va nous pousser à creuser plus en profondeur pour découvrir tous les secrets de ses personnages à l’apparence si parfaite.


bas d'article

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

[…] Dawson’s Creek, Gossip Girl et Pretty Little Liars, dont vous pouvez retrouver mon avis juste ici si vous voulez en savoir un peu […]

3 mois ago

Review [Série] Riverdale, une série à suspense !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.