[COMICS] Freaks’ Squeele – Tome 1, Etrange université

Aujourd’hui nous allons parler d’un comics un peu particulier, puisqu’il s’agit en réalité d’une bande dessinée française. Cependant, je vous expliquerai tout au long de la critique pourquoi je la classe dans le genre américain. Il s’agit du premier tome de Freaks’ Squeeze, Etrange université, dessiné, scénarisé, et colorisé par Florent Maudoux. C’est édité aux éditions Ankama dans la collection Label 619.

.

Qu’est-ce que c’est ? 

Vous connaissez les éditions Ankama pour certaines de leurs publications, notamment Wakfu et Dofus. Cet univers plutôt loufoque, issu du dessin animé et du jeu vidéo du même nom, n’est qu’une petite partie du catalogue tout aussi loufoque d’Ankama. Freaks’ Squeeze ne fait pas exception. Le format de cet album de 144 pages fait qu’il ressemble plus à un comics qu’à une BD classique. Son nombre conséquent de pages joue également. De plus, Label 619 possède un catalogue constitué de comics. L’album contient des planches avec beaucoup de plans serrés, laissant très peu de place pour l’arrière plan et les détails, ce qui est une caractéristique des comics. Le thème de cette saga est l’univers des super héros, ce qui rappelle fortement les bandes dessinées américaines.  

couv57073281

.

Le synopsis 

« A la Faculté des Études Académiques des Héros, Chance, Xiong Mao et Ombre entament le cursus qui fera d’eux des super-héros aptes à sauver le monde et ses environs. Du moins l’espèrent-ils ! Ces trois nouvelles recrues vont découvrir les joies de la vie universitaire, la concurrence sans pitié entre étudiants, les professeurs sadiques et le stress des examens. Une université pour apprendre à gérer son image et obtenir son permis de super héros : il fallait y penser ! »

Un résumé qui donne envie ! De plus, quand on observe la couverture, on peut deviner que les personnages dessinés sont Chance, Xiong Mao, et Ombre. On a hâte de découvrir leur(s) aventure(s) !

.

Détails techniques  

La couverture est magnifique ! Ca saute aux yeux, et plus important, ça donne envie au lecteur d’ouvrir le livre ! Un autre petit détail, la tranche est magnifique elle aussi ! Je peux vous dire que la collection complète (7 tomes), rangée dans une bibliothèque, c’est la classe ! 

IMG_0080 [1280x768]-2

Intéressons-nous maintenant à l’intérieur de l’album. Il est constitué de trois grandes parties. La première et la dernière sont en noir et blanc tandis que la deuxième est en couleur. C’est l’incompréhension totale ! Imaginons que la partie couleur nous transporte dans un autre univers, ou une autre époque, j’aurais compris. Mais ce n’est pas le cas. Ceci dit, les dessins sont magnifiques, dans l’ensemble. Et j’insiste sur ces derniers mots. En effet à certains endroits les graphismes sont plus sombres et du coup plus brouillons, c’est dommage. Il y a beaucoup de détails dans les descriptions  des personnages.

.

L’univers et les personnages 

IMG_0004 [1280x768]Intéressons nous aux points forts de ce comics ! Tout d’abord l’univers. Nous sommes plongés en plein coeur d’une université pour devenir un super héros dans un univers de Fantasy. Et tout ça dans un monde très moderne ! Nous retrouvons tous les petits soucis quotidiens des étudiants et j’ai trouvé que c’était vraiment bien fichu. 

Les personnages sont loufoques et carrément à l’opposé des super héros. Ombre, le loup que l’on voit sur la couverture est très maladroit malgré sa force. Chaque personnage, étudiant à l’université, possède un super pouvoir. Tous sauf un. Pour savoir lequel, il suffit de lire l’album !

..

.

Le scénario 

IMG_0124 [1280x768]Un scénario beaucoup trop simple et tout aussi maladroit que Ombre malheureusement. Au final, on n’a aucune surprise car dès le début on sent que ces héros vont s’en sortir. Cependant Florent Maudoux arrive à nous maintenir intrigué sur plusieurs points de l’histoire. Effectivement cela aurait été bête de tout révéler dès le premier tome ! La fin est toute aussi intrigante qu’inquiétante. De plus, tout au long de l’histoire, nous pouvons voir des références à des films cultes, des jeux vidéos, des séries. Je n’en dis pas plus ! A vous de les découvrirJe pense que le deuxième tome va vite se retrouver dans ma bibliothèque !  

..

.

.

Un univers sombre et passionnant ! Des personnages loufoques ! Un thème plutôt classique mais revisité. Florent Maudoux nous livre ici un très bon comics, et j’insiste sur ce terme, malgré un scénario beaucoup trop plat. J’espère que cela s’améliorera par la suite. Il y a malheureusement encore un point négatif, l’incohérence entre le noir et blanc et les couleurs. Je recommande tout de même cet album à tous les fans de super héros et de Fantasy !

13492977_10205268998199553_1373714174_n.png

.

Pour continuer 

couv37465066couv64810471Evidemment n’attendez pas ma chronique sur le deuxième tome pour vous plonger dedans. Foncez ! Et si vous aves envie de découvrir l’univers de DC Comics, Urban Comics publie une série sur une école de super héros, Gotham Academy. C’est exactement le même thème que Freaks’ Squeele !  

.

.

.


Et vous ?

Avez-vous été transporté par cet univers ? Qu’en avez-vous pensé ? Lirez vous la suite ?

N’hésitez pas à nous répondre dans les commentaires !

13493718_10205271972273903_2013710466_o

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :