[Critique littéraire] Bird Box – Josh Malerman

Titre : Bird Box51C+LUi0m3L._SX195_

Auteur : Josh Malermann

Édition : Le livre de poche 

Parution : 18 novembre 2015 

Nombre de pages : 384

Genre :  Terreur, fantastique

Prix : 7.30€

Où l’acheter : Amazon, Fnac, Librairies…

 

Résumé

Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct?

« Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger qui s’est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu’un simple coup d’oeil suffit pour perdre la raison, être pris d’une prise de pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. »

Mon avis 

Gros coup de cœur pour ce livre ! Étant plutôt spécialisée dans la littérature romantique, je n’avais pas du tout d’idée de lecture terrifiante pour Halloween. J’ai donc découvert ce roman par Steven qui me l’avait recommandé. Finalement ce fut une belle surprise car je ne voulais plus le lâcher ! 

L’histoire se passe dans une maison barricadée, où Malorie vit recluse avec ses deux enfants depuis plus de quatre ans. Les fenêtres sont alors recouvertes par des couvertures et personne ne sort dehors sans se couvrir les yeux d’un bandeau. Le monde extérieur est dangereux, des créatures rodent et au moindre contact visuel, la personne entre dans une rage suicidaire et meurtrière. Cependant, la situation ne peut plus durer pour cette petite famille. Malorie doit sortir dehors et tenter de trouver le meilleur endroit pour ses enfants. Leur périple de 30 kilomètres ne fait que commencer… Un monde qui a sombré dans la terreur, l’effroi et la démence, ne laissant que quelques survivants.

Afficher l'image d'origineLe style de ce roman est très horrifique et terrifiant. C’est un genre que je lis finalement très peu, mais ça été une magnifique révélation ! Un petit conseil : Ce n’est pas un livre à lire quand vous êtes seul à la maison… Son écriture est assez simple, mais très fluide ! Une histoire de survie qui nous amène dans des situations les plus farfelues. Cependant, on n’en sait pas assez sur cette menace, qui pour nous les lecteurs, est invisible.

Durant le récit, on rencontre une double histoire : celle de la fuite de Malorie et de ses enfants et l’histoire de Malorie avant son accouchement. Vous devez-vous demander, mais comment a-t-elle vécut / survécut avec sa grossesse et sans moyens ? Était-elle seule ou en compagnie de quelqu’un ? Qui sont ces créatures ? Le récit, se fait sous le point de vue de Malorie.

Une ambiance mystérieuse et angoissante, pour une intrigue exceptionnelle et captivante du début à la fin de l’ouvrage. Comment peut-on s’imaginer une aventure à l’aveugle ? Comment se mettre à leur place ? Comment l’auteur a-t-il eu cette idée d’intrigue ? Tant de questions sans réponse…

La narration alterne avec des chapitres sur le moment présent, puis sur les moments passés. Malorie entreprend donc son voyage avec ses enfants, à bord d’une barque vers une destination qui nous est inconnue, car il n’est mentionné nulle part que Malorie veut se rendre à un endroit précis. Durant ce périple, elle se pose une question qui revient assez souvent je trouve : est-elle folle ? Après un chapitre sur le moment présent, se trouve un chapitre qui nous plonge dans le passé de Malorie afin de connaître sa vie avant la naissance de ses enfants et comment elle a survécu jusqu’à maintenant. On y découvre des personnages tout aussi attachants.

Afficher l'image d'origineQuant aux personnages justement, j’avais l’impression de faire partie de ce groupe de rescapés, de vivre dans la maison, de connaître les pièces et le caractère de chacun d’eux. Malorie a perdu sa sœur et apprend qu’elle est enceinte, c’est la voix de la sagesse, elle a évolué au fil des années. Elle analyse les situations pour survivre désormais  ! Tom m’a également beaucoup plu, c’est en partie le chef du groupe, il est généreux et touchant, c’est sur lui que reposent les principales décisions. Je ne vais pas vous en parlez plus, car vous découvrirez par vous-même les autres personnages et je ne voudrais en aucun cas spoiler l’histoire !

La couverture du roman est assez originale et concorde avec le résumé de l’histoire ! On retrouve une jeune femme qui semble être Malorie par déduction. Elle a les yeux bandés, entourée de noir. Plus rien n’existe visuellement si ce n’est l’ouïe et le toucher pour se repérer. Le titre « Bird box » signifie « Boite d’oiseau » vous comprendrez le pourquoi du comment en lisant l’histoire. J’ai appris que cette histoire sera également adaptée en film, mais je n’ai pas de date à vous communiquer malheureusement…

En bref, un roman que je vous conseille fortement, n’hésitez pas surtout, je n’ai pas du tout été déçu et c’est même un livre que je relirai volontiers à mes heures perdues.

13817266_10205459551443265_1260087488_n

Petit tour du côté de Josh Malerman

Afficher l'image d'origine

« Josh Malerman est un auteur américain et le chanteur du groupe de rock The High Strung. Josh Malerman vit actuellement à Ferndale dans le Michigan. Malerman  a commencé à écrire sur un chien voyageur dans l’espace. Depuis lors , il a écrit plusieurs romans inédits et son premier roman « Bird Box » qui a été publié au Royaume-Uni et aux États-Unis en 2014 et en France en 2015. Il est actuellement en développement comme un long – métrage. »


Et vous ?

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? N’hésitez pas à laisser tout ça dans un commentaire, je me ferais un grand plaisir de vous répondre !13720454_10205419831050280_1378060958_o

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :