[Critique littéraire] Celle Qui voulait conduire le tram – L’historique dans la fiction

Vous aimez les romans historiques ? Vous souhaitez en apprendre plus sur l’émancipation des femmes dans les années 1920 ? Et bien je vous annonce que cet article et ce roman sont fait pour vous !

Aujourd’hui je reviens pour vous présenter ma dernière lecture. Depuis quelques temps je suis en pleine panne de lecture et je dois reconnaître que c’est vraiment très agaçant ! Cependant j’ai quand même réussi à terminer ce roman jeunesse historique qui m’a beaucoup plu. Il s’agit du dernier roman de Catherine Cuenca : Celle qui voulait conduire le tram. Ce roman fait parti d’un collection très récente parue chez Talents Hauts. Je l’ai déjà évoquée deux fois avec les précédents romans qui y sont parus. C’est une collection qui souhaite mettre en avant certains faits historiques qui ont marqué l’histoire afin de mettre en évidence des héros de l’ombre. Ces hommes et ces femmes qui se sont battus pour avoir le monde que l’on a aujourd’hui. C’est vraiment un sujet qui me touche particulièrement.

Ce titre ci, est paru le 16 février 2017 chez Talents Hauts. Il possède 160 pages et ne coûte que 14 €.

Voici le résumé que vous pouvez trouver sur la quatrième de couverture :

1916 : les hommes sont mobilisés sur le front. À l’arrière, les femmes prennent la relève. Parmi elles, Agnès est embauchée comme conductrice de tramway. Lorsque son mari, Célestin, rentre blessé de la guerre, il supporte mal qu’elle gagne plus que lui. Une fois la paix revenue, Agnès est renvoyée : les hommes doivent retrouver leur place.
Révoltée par cette injustice, elle s’engage dans le mouvement des suffragettes. C’en est trop pour Célestin.

.

couv celle qui voulait conduire le tramUn fond historique passionnant

.


C’est un roman qui m’a fait ressentir énormément d’émotions. J’ai été choquée, révoltée, déçue, triste, angoissée,… et tout en seulement 160 pages. Malgré tous ces sentiments en apparence négatifs, j’ai beaucoup apprécié cette histoire. J’ai adoré m’intéresser de plus près à ce sujet de l’émancipation des femmes dans la société. En effet une fois les hommes partis au front en 1914, il fallait bien que quelqu’un fasse fonctionner l’économie du pays. Alors comme il en restait que les femmes, ce sont elles qui se sont occuper de tout. Cependant, petit à petit les hommes reviennent et veulent reprendre leur place. Je trouve ça vraiment très intéressant de voir l’évolution du parcours des femmes de 1914 à aujourd’hui. Et oui, parce qu’aujourd’hui encore l’égalité entre hommes et femmes est un sujet d’actualité et de discordances par la même occasion.

L’intrigue du roman est passionnante. On est directement emporté avec l’héroïne dans sa vie. On vit avec elle ses joies et se désillusions, ses victoires et ses peines. On a toujours envie de continuer à lire pour savoir ce qu’il va se passer, savoir si elle va aller au bout de ses idées ou pas.

On se sent vraiment très proche du personnage d’Agnès. En effet l’histoire est contée sous son point de vue donc on est vraiment à l’intérieur de sa pensée. Je me suis sentie totalement concernée par le sujet et par ce qui lui arrivait.J’avais parfois l’impression que tout ce qui lui arrivait était de ma faute, que je pouvais l’aider mais que je ne le faisais pas et c’était hyper frustrant.

.

Une intensité dans le rythme et les mots

.

Comme je viens de vous le dire, le sujet de ce roman n’est pas forcément facile à lire et à évoquer. Le style de l’auteur dessert cependant très bien l’intérêt du roman. Il est juste dans les émotions et facile d’accès au niveau du vocabulaire. Les mots utilisés dans ce roman sont forts, percutants, choquants mais justes et vrais.

En ce qui concerne le rythme, je dois dire que j’ai été surprise. En effet, au début ça a démarré doucement. Puis petit à petit je sentais mon cœur s’accélérer au fil des pages. Arrivé à la moitié je n’arrivais plus à lâcher ce récit.

Tous les éléments de ce romans se sont unis pour ne faire qu’un autour d’un sujet sensible mais tellement important.

Je conseille vraiment à tout le monde que ce soit hommes ou femmes, petits ou grands de lire cet incroyable récit de vie qui vous fait redescendre sur Terre.

Après votre lecture je vous conseille fortement de regarder le film Suffragette. J’étais allé le voir au cinéma avec le lycée l’année dernière et je dois dire qu’il accompagne parfaitement ce roman. Le terme de Suffragette désigne l”ensemble de femmes qui se sont battus ( avec la violence ou pas ) pour obtenir les mêmes droits que les hommes. C’est un film génial qui m’a appris énormément de choses.


received_10206554856545208 (1)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :