[Critique littéraire] Des poings dans le ventre de Benjamin Desmares – Une pique en plein cœur !

Vous aimez les romans forts ? Ceux qui vous prennent aux tripes, vous choquent et vous font réfléchir ? Et bien celui que je vais vous présenter en est un. Vous serez forcément surpris en lisant ce roman et je vous laisse découvrir pourquoi dans cet article !

Je vous présente la nouveauté des éditions du Rouergue : Des poings dans le ventre. Il a été publié dans leur collection doado noir. Comme le nom de la collection l’indique ce roman est un roman noir, un roman choc, un roman poignant. Il est paru le 4 janvier dernier. Il possède 80 pages ( et oui c’est un roman vraiment tout petit ) et vous pouvez l’acquérir au prix de 8,70 € ,au format papier, en librairie ou sur amazon en cliquant ici : Des poings dans le ventre

Ce roman m’attirait vraiment beaucoup car rien que sa couverture promettait une histoire forte. Tous les romans des éditions du rouergue me tentaient mais j’ai jeté mon dévolu sur celui ci car c’était le petit nouveau de la famille.

Voici le résumé que vous pouvez trouver sur la quatrième de couverture :

Au collège, Blaise laisse parler ses poings : « Ba-Ba-Bam ». Et quand il finit par être viré, cette violence se répand dans les rues et jusqu’à chez lui. Mais au-delà du délinquant, Blaise est aussi un adolescent torturé, poursuivi sans relâche par ses angoisses et sa colère. Dans ce récit court et nerveux à la deuxième personne du singulier, Benjamin Desmares interpelle ouvertement son lecteur pour le faire réfléchir sur un thème contemporain très fort.

.

couv des poings

Une thématique forte

.

 

Ce roman aborde des thèmes vraiment fort que l’on ne retrouve pas forcément dans tous les romans adolescents. Il évoque notamment la colère et les conflits que cette période difficile peut entraîner. Et même s’il ne fait que 80 pages, il traite également la relation parents / enfants, la révolte, la violence et la délinquance.

Ici, on suit donc l’histoire de Blaise qui est très en colère contre sa mère, ses amis, lui même, contre la vie en général. Mais il trouve un peu de réconfort dans le fait d’être le plus fort, l’invincible, celui dont tout le monde se méfie. Cependant ces mauvaises émotions le poursuivent quoi qu’il fasse et cela le ronge en permanence. En suivant ce jeune garçon torturé par la vie je ne m’attendais pas à ressentir ce que j’ai ressenti. J’ai vraiment été très touchée par ce jeune homme. Il m’a fait réaliser combien l’adolescence peut être difficile pour certains jeunes. Il m’a fait prendre conscience de la chance que j’avais d’avoir la vie que j’avais. Et même s’il avait tout pour être détestable, je ne pouvais que l’aimer. Je voulais le soutenir, l’aider, être là pour lui quand il ne  trouvait pas de solution à ses problèmes. Ce roman évoque à la perfection la difficulté de vie de certains adolescents.

Je n’avais encore jamais lu de livre sur cette thématique et je dois avouer que ça m’a vraiment plu !

.

Un style particulier

.

En effet, même si j’ai adoré suivre ce personnage, je dois dire que j’ai été vraiment surprise par la plume de cet auteur. Dans ce roman tout est écrit à la deuxième personne du singulier. C’est je trouve assez impersonnel mais en même temps, on avait parfaitement le point de vue de Blaise sur ce qu’il vivait. C’est comme si on était une autre personne autour de lui mais qu’on connaissait parfaitement tout de lui : ses sentiments, ses pensées, ses ressentis…

J’ai vraiment été très surprise par ce point mais au fil des pages on s’habitue et on en oublie presque la narration, on est uniquement avec le personnage. Benjamin Desmares nous propose ici, un roman très sombre qui nous entraîne au plus profond de nous même. La pression ne cesse d’augmenter au fil des pages. Grâce à ce récit, on s’introspecte et on s’observe nous-même. Il est vrai que l’ambiance de ce roman est très sombre mais le final est tellement touchant que vous ne pouvez que craquer. Pour parler quelques minutes de la fin du récit (sans vous spoiler), je dois dire que je m’attendais sans vraiment m’y attendre à ce final. Je m’explique : au début j’avais imaginé cette fin mais au cours du récit j’avoue avoir changé d’avis. Et j’ai donc beaucoup apprécié ce “revirement” de situation à la dernière page. Je me suis retrouvée désemparée, avec mes sentiments, bouleversée, chamboulée et émue. Ce roman est un coup de poing dans le ventre, dans tous les sens du terme.

En bref, un personnage détestable mais que vous ne pouvez vous empêcher d’aimer plus que tout. Une ambiance sombre qui fait surgir toutes les choses enfouies en vous. Un style singulier auquel il faut s’habituer. Vos émotions et vos sentiments n’en ressortiront pas indemne. Un roman qui vous fait soudainement aimer la vie comme elle est !


16

 

received_10206554856545208

Review [Critique littéraire] Des poings dans le ventre de Benjamin Desmares – Une pique en plein cœur !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :