[Critique Littéraire] Entre les mondes – Tome 1, Le passage

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un roman que j’ai lu récemment, il s’agit d’Entre les mondes le tome 1 intitulé Le passage, et il est publié par les Editions Dreamcatcher. Ce livre de 364 pages est écrit par Maëlle Andals. Il est disponible au prix de 15 € (en format papier) sur le site de la maison d »édition

img_1086

.

La quatrième de couverture 

“ Embarquée dans une chasse au traître inédite pour aider la communauté des vampires, Néva va rencontrer par accident Adrian. Il est chevalier dans un royaume en guerre dans un monde où la magie est partout. Des mondes différents… Mais le sont-ils vraiment ? Malgré ce qui les séparent, ils vont découvrir un lien inexplicable, qui les aidera pour mener à bout leurs missions respectives. Une plongée dans deux vies éloignées l’une de l’autre. Pourquoi se rencontrent-ils ? Quel est le lien entre eux ? Que seront-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs objectifs ? “

Je n’ai pas été complètement séduit par cette quatrième de couverture. Je me suis dit que ça allait être une histoire de romance impossible, un  » je t’aime, moi non plus  » comme j’appelle cela. Mais alors pourquoi avoir lu ce roman, me direz vous ? Je vous répondrai alors tout simplement que le fait qu’il y ait des mondes parallèles m’intriguait. De plus l’histoire semble se passer à deux époques différentes et j’avais donc envie de voir comment l’auteure allait s’y prendre pour tenter de faire voyager le lecteur. Et enfin, la couverture, aussi simple soit elle, me faisait envie. Le titre de ce tome porte bien son nom puisqu’il apparaît sur l’image. Je voulais comprendre de quel type de passage, l’auteure voulait nous parler. 

.

L’univers et les personnages 

Vous l’aurez compris, nous sommes dans un univers fantastique dans lequel on trouve des vampires. Mais pas seulement ! On peut également y rencontrer des loups-garous, des fantômes. Il est clair que j’aurais aimé que l’auteur élargissent son panel de créatures. Cela aurait donné une autre dimension à son oeuvre. Je vous l’expliquerai plus en détail un petit peu plus loin mais ce livre est clairement pour des lycéens (je vous déconseille de le mettre entre les mains de collégiens), donc oui Maëlle Andals aurait pu mettre d’autres créatures.

Passons maintenant aux personnages ! Il y en a un certain nombre et ont tous ce même défaut : on ne s’y attache pas ! A commencer par Néva, plusieurs fois j’ai eu envie de lui crier dessus, je l’ai trouvé pathétique sur les bords. Un personnage qui n’assume pas ses actes. L’auteure n’a pas donné assez de profondeur à ses personnages. Ils sont cependant décrits de manière très précise. Maëlle Andals insiste énormément sur les relations entre Néva et les personnages masculins. Mais elle le fait avec quasiment tous les hommes, même ceux que l’on voit à peine. Je n’ai pas très bien comprit l’intérêt (je pense notamment au personnage de Thomas). 

.

L’histoire 

Dès les premières pages j’ai été enchanté ! On était plongée dans une enquête menée par une équipe, un mélange entre Scooby-Doo et l’Agence tous risques. Et honnêtement j’ai adoré ! Enfin ça c’était le premier chapitre. Ensuite on passe complètement à autre chose, on entre dans une histoire qui s’éloigne de la chasse aux monstres. Néva traque un vampire, quand elle ne va pas dans un autre monde retrouver Adrian, un chevalier complètement paumé côté coeur. L’histoire aurait pu me plaire, si il n’y avait pas ces scènes érotiques à chaque chapitre. Je n’ai rien contre un peu d’érotisme par-ci, par-là, mais dans ce roman il y en avait trop. 

Ensuite on n’apprend rien sur le pourquoi de l’existence des mondes parallèles. On n’a pas un seul élément de réponse à ce sujet. La fin est très bizarre. J’ai eu l’impression que l’auteure terminait là car elle ne savait pas quoi dire après. Elle démarre sur un évènement, puis hop c’est fini. Pour savoir ce qu’il se passe ensuite faudra lire la suite. Mais avec cette fin et ce qu’il s’y passe, on peut s’interroger sur l’intérêt d’un second tome.

.

La citation 

“ Il voulait les éliminer un à un, qu’ils souffrent mille morts avant de leur accorder celle qui les délivrerait. “

.

Une lecture fluide mais qui ne m’a pas plue. Un univers qui aurait pu être plus profond, tout comme les personnages. Cependant, ce livre est susceptible de plaire aux amateurs de romance et de lecture érotique, tout cela dans un univers fantastique ! 

13493065_10205268998239554_643507745_n.png

.


Et vous ?

Qu’avez-vous pensé de ce roman ? L’avez-vous aimé ?

N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

fred

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Vanessa
La Rédac

Pas entièrement d'accord

Je ne commente pas souvent les articles mais là j’avoue ne pas être d’accord avec certains points

Déjà l’érotisme à chaque chapitre… il n’y en as pas à tout les chapitres 😉

Ensuite j’ai envie de dire que si vous ne vous êtes pas attaché à Neva et si elle vous a énervé alors Maëlle à réussis son coup car c’est ce qu’elle voulais.

Et enfin la fin… elle fini sur une scène choisir par l’auteur pour donner envie au lecteur d’aller lire la suite on aime ou on aime pas ce genre de fin mais on ne peu pas dire qu’elle l’a bâclée… il y a 3 autre tomes derrière forcément tout ne peux pas être dit dans un seul 😉

Mais la note est jolie tout de même 🙂

2 mois ago

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :