[Critique Littéraire] Fin de ronde de Stephen King – La fin tant attendue !

Envie de découvrir la fin de la trilogie de « Mr Mecedes » ? Aujourd’hui je vous fais découvrir le dernier tome qui vient clôturer une saga de trois volumes. Parlons donc du dernier roman de Stephen King :  «  Fin de ronde » !

Fin de ronde est un roman fantastique, fin d’une trilogie qui ne restera pas la principale de monsieur King. Il a été publié le 09 Mars 2017 chez la maison d’édition « Albin Michel». Composé de 430 pages, il vous est possible de l’acquérir au prix de 22.50€ en version papier.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de «  Fin de ronde  »:

Sept ans après le massacre perpétré par Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, celui-ci gît sur un lit d’hôpital, paralysé, le cerveau endommagé, subissant les essais cliniques expérimentaux du docteur Babineau. Mais le criminel s’aperçoit qu’il est désormais doté de pouvoir de télékinésie. Il intègre le corps du médecin, bien décidé à manipuler et à pousser au suicide son ennemi Bill Hodges.
.

couv74627503

Après le Thriller, le Fantastique

.

Dans ce troisième et dernier volet, Stephen King nous a réservé beaucoup de surprises, notamment un retour fracassant du Fantastique avec comme thème principal la télékinésie et l’hypnose (Carrie nous voilà). Mais vous allez me dire : Quel est le point commun entre tous ces livres ? Eh bien il s’agit de notre protagoniste, aujourd’hui ex-inspecteur Hodges et ses proches, confronté à Brady Hartsfiel (le gros méchant pas joli joli). Ce tome est donc la confrontation finale entre les deux mondes, mais Brady compte bien donner du fil à retordre à Hodges, car il est de retour avec des pouvoirs plus grands que jamais.

Pourtant, tout n’est pas noir ou blanc, King à l’habitude de nous chambouler l’esprit et cette fois-ci, il s’agira d’un arrière plan destiné essentiellement au pouvoir de l’internet et des réseaux-sociaux, une arme hyper puissante qui a un impact sur l’esprit des gens. Un jeu de manipulation commence alors, avec comme fil rouge des suicides de toute part. Les drames s’accélèrent et deviennent de plus en plus nombreux, parfois, il m’était même insoutenable de continuer car je n’avais pas envie de voir mourir telle ou telle personne.

Vous retrouverez également quelques petits clins d’œil aux tomes précédents, toujours avec délicatesse. Mais ce qu’il faut avant tout noter, c’est qu’il n’y a que Stephen King pour trouver un lien aussi fort pour assembler ces trois romans. Le lien, il s’agit de ses personnages qui agissent comme la colle entre les diverses histoires. Ce qui est certain, c’est que si vous lisez ce livre vous ne serez pas insensible au sort des protagonistes et que vous aurez le coeur en berne en quittant de groupe de personnages uniques.

 .

Pas l’une de ses plus grandes oeuvres, mais un bon moment

.

Pour moi, ce livre ne fait pas partie du meilleur de Stephen King, cela se voit qu’il a avant tout écrit ce roman pour le plaisir, sans réelles attentes. Il sait comme personne donner vie à l’immatériel et parfois l’irréaliste, c’est aussi cela qui fait son charme. Ce qui est fort dans ce dernier volet c’est l’impact moderne que nous pouvons y retrouver et une certaine projection de notre société. Le côté fantastique prédomine ici, mais ce n’est pas pour me déplaire, cela donne un peu de piquant dans cette lecture.

Finalement, je dirai un petit mot sur la couverture de ce livre, qui est pour moi, l’une des plus belles. Les deux précédentes avaient déjà été un véritable coup de coeur mais celle-ci à un côté vraiment bien sombre et sanglant. Je peux désormais le mettre en avant dans ma bibliothèque ! En tout cas, ce fut une lecture très très bonne.

Si vous souhaitez connaitre la fin des aventures de Hodges je vous invite à lire ce roman, le King a encore frappé fort avec cette fin à rebondissements !

17


signature steven

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :