[Critique Littéraire] Le Roi du Lys – Patrick Durville

Auourd’hui on se retrouve pour une nouvelle critique littéraire et nous allons parler du roman de Patrick Durville, « Le roi du lys  ».

Le livre « Le roi du lys »  est un roman jeunesse qui se déroule dans un monde d’aventure tout en gardant le fil conducteur de l’évolution et de l’espoir. Il a été publié en 2016 chez la maison d’édition « Les éditions du cyclone ».

Composé de 176 pages dans le format proposé chez Les éditions du cyclone, il vous est possible de l’acquérir au prix de 9.90 € en version papier.

Voici donc le résumé que l’on retrouve sur la 4ème de couverture de « Le roi du lys »:

Tandis qu’ils naviguent au large de Madagascar, le jeune Théo et ses parents sont pris dans une terrible tempête. Théo se retrouve seul sur un radeau de survie. Apeuré et démuni, il va subir de nombreuses épreuves avant de s’échouer sur une île déserte où il devra survivre. Grâce à son ingéniosité et son audace, il saura affronter les multiples dangers qui l’entourent ». En même temps qu’une formidable aventure trépidante, cet ouvrage éducatif est une véritable ode à la nature. Il décrit avec force et passion des situations vécues par l’auteur sur une île qui existe réellement… quelque part dans l’océan Indien...

.

_wsb_150x208_bm_248460_aj_m_204Mon Avis

L’intrigue du roman tourne autour du petit garçon, on le suit à travers son périple, parfois périlleux. Ce qui est génial c’est que l’on apprend à ses côtés. C’est une sorte de quête initiatique qui nous dépayse totalement ! On se pose la question de « Comment nous aurions réagi face à cette épreuve ?  » et je pense que l’auteur a vraiment voulu axer le livre sur un côté « jeunesse/aventure ».

Perdus en pleine mer, nous nous retrouvons en compagnie de Théo, un jeune garçon qui voyageait à bord d’un navire avec sa mère et son père. Théo est très malin, mais aussi très fragile et nous pouvons ressentir à travers les chapitres la chute de son mental. C’est une épreuve très difficile et pourtant ce personnage m’a beaucoup plu. Il démontre ici que quand l’espoir est présent, la réussite n’est pas loin derrière.

Le point de vue choisi par l’auteur est bien évidemment celui du petit garçon, bien que cela aurait été également intéressant de connaitre le point de vue des parents qui viennent de perdre leur enfant. En tout cas c’est un roman très intelligent et fluide que nous avons là, un vrai bon livre pour enfants, que j’ai pris plaisir à découvrir.

Quand on regarde ce livre on se dit qu’il est immédiatement destiné à un jeune public, pourtant, je pense également qu’il pourrait convenir à des adolescents ou des jeunes adultes qui ont envie, l’espace d’un instant, de retourner en enfance. Les couleurs sont sobres et on se fait directement une image de l’univers du livre grâce à sa couverture. Il n’y a rien à dire c’est très joli ! 

Pour finir avec le style de Patrick Durville, je le trouve très fluide et agréable. On ne s’y perd pas, tout est clair, du début à la fin. C’est aussi un gros point fort car sans cela je doute que les enfants puissent aborder ce roman.

Bref, un roman jeunesse d’aventure et d’espoir qui pourraient énormément plaire à un public assez jeune et pourquoi pas certains adultes à la recherche d’un univers enfantin ! 

16
.

L’auteur du roman

Patrick Durville s’est passionné très jeune pour le milieu marin et en a fait son métier. Il vit à La Réunion depuis 1990 où il a passé son doctorat en biologie marine. Spécialiste des poissons tropicaux, il participe régulièrement à des études sous-marines à La Réunion et dans les îles de l’Océan Indien (Madagascar, Mayotte, îles éparses et subantarctiques). Il y trouve son inspiration pour écrire des ouvrages de vulgarisation pour le grand public et les plus jeunes


steven

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :