[Histoire] Roxelane, d’esclave à sultane

Aujourd’hui, que diriez-vous que je vous raconte une histoire d’amour fort peu connue mais qui mérite toutes fois d’être contée : l’histoire du sultan Soliman Ier le Magnifique et de Roxelane. D’abord esclave du sultan, elle s’illustra par son intelligence et sa beauté, qui lui permirent de gravir les échelons jusqu’à devenir sultane.
.

carteL’Empire ottoman à son apogée

.

Parlons d’abord du contexte, si vous le voulez bien. Notre histoire se passe au XVIème siècle dans l’Empire ottoman, qui se trouve à son apogée à cette période. Soliman Ier règne sur un empire immense qui continue de s’étendre, et est ainsi le plus puissant monarque d’Europe. Il domine la mer Méditerranée et la mer Rouge, ce qui lui assure le contrôle sur le commerce dans tout l’Occident : en discorde avec l’empire, l’Europe se voit obligée de trouver un autre chemin pour s’approvisionner en marchandises venues d’Orient (d’où la découverte de l’Amérique, et toutes ces explorations dont vous avez entendu parler mille fois à l’école) !

L’Empire ottoman s’effondre finalement au XXème siècle, déchiré par des luttes internes et considérablement affaibli par la première guerre mondiale.

 .

D’esclave à concubine, la lente ascension

 .

Roxelane était originaire de Ruthénie, un pays qui correspondait à peu de choses près à l’Ukraine actuelle, et fut enlevée et employée comme esclave à Constantinople (désormais Istanbul). On connait très peu de choses sur elle, Roxelane n’était même pas son véritable nom : il s’agit en fait d’un surnom qui lui fut donné en Occident, une déformation de « la Ruthénienne ».

Frederick Arthur Bridgman, Dans le harem, 1894
Frederick Arthur Bridgman, Dans le harem, 1894

Anecdote : en Turquie elle est appelée Khurrem, qui signifie la Rieuse.

Elle fut offerte à Soliman Ier en 1520, lors de l’accession au trône de celui-ci. Il était en effet coutume d’offrir un harem au sultan lors de son couronnement, et la jeune et jolie Roxelane était le cadeau parfait pour Soliman.

Le harem, ce n’est pas encore vraiment le rêve, mais c’est toujours mieux que d’être esclave. Les femmes étaient plutôt soignées, mais elles restaient considérées comme des objets à la disposition du sultan. Dans ce harem elles apprennent l’art de la séduction, ainsi que la langue ottomane, la poésie, la danse ; tout pour être capable de tenir une conversation et de divertir Soliman.

Leur but à toutes est de devenir concubine, c’est-à-dire la favorite du sultan.

 .

Le Titien, Soliman le Magnifique, v. 1530
Le Titien, Soliman le Magnifique, v. 1530

Le mariage de Soliman et Roxelane

 .

Notre histoire d’amour commence vraiment quand le sultan Soliman tombe fou amoureux de Roxelane : il la nomme favorite, et leur relation devient exclusive. Mais comment parvient-elle à le séduire et à se démarquer ?

On raconte qu’un jour, alors que Roxelane n’était encore que concubine, le sultan lui demanda de s’allonger sur le sol, nue, et de ramper vers lui. Elle se serait allongée, aurait commencé à ramper avant de simplement… exploser de rire !

Difficile de dire si cette anecdote est vraie, toujours est-il que c’est ainsi qu’elle aurait séduit le sultan : par son rire (d’où son surnom de Rieuse) !

Anonyme, Portrait de Roxelane, XVIème siècle
Anonyme, Portrait de Roxelane, XVIème siècle

Une fois affranchie, Roxelane se convertit à l’islam. Puis elle refuse d’avoir des relations charnelles avec le sultan, sous prétexte qu’elle ne peut pas avoir de relation avec un homme hors mariage !

Alors Soliman, fou amoureux d’elle, l’épouse en 1534, et à partir de cet instant, elle exerce une grande influence sur le sultan, se mêlant de la politique de l’empire : elle parvient même à faire exécuter un vizir qu’elle n’appréciait pas en répandant des calomnies à son sujet.

Afin d’assurer sa descendance, elle fait assassiner Mustafa, fils de Soliman et d’une précédente épouse, héritier légitime. Celui-ci est assassiné sous les yeux de son père. L’avenir de ses fils est assuré, et c’est son troisième fils, Selim, qui montera sur le trône. Contrairement à son père, cependant, son règne sera très court, il ne sera clairement pas un sultan mémorable…

Elle fait également construire de nombreux édifices, et entretient des correspondances avec d’autres monarques en Europe : loin de servir simplement de compagne au sultan, elle a un rôle politique très important !

A sa mort, Roxelane est enterrée auprès de son époux Soliman Ier (mort avant elle) dans la mosquée Süleymaniye d’Istanbul.


 16523801_10206823177093054_1722996041_o

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :