L’Interview de l’auteure Amy Engel

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui nous nous retrouvons pour un chouette moment en compagnie d’une auteure que j’aime énormément. Vous l’aurez compris, nous voici réunis pour une toute nouvelle interview d’auteur aux côtés de Amy Engel, l’auteure du roman « The Book of Ivy » et «The Revolution of Ivy» qui comme vous le savez déjà, a été un vrai coup de cœur pour moi. Amy a très gentiment accepté de répondre à mes quelques questions, malgré la barrière de la langue et je l’en remercie infiniment.

Voici donc l’interview de Amy Engel, mais avant de lui laisser la parole je vais vous présenter rapidement son parcours et ce qui m’a plu chez elle !

Amy Engel est une auteure sympathique, bien plus encore, elle est celle qui m’a enchanté a travers son oeuvre « The Book Of Ivy », une histoire agréable, magique et entraînante qui m’a poussé aujourd’hui à l’interviewer a l’occasion de la sortie française de son deuxième tome « The Revolution of Ivy ». Afficher l'image d'origine

INTERVIEW

(English Version)

Thank you for accepting this interview , could you introduce yourself to « Steven ‘s Books » readers and submit your writing course for those who do not know you yet ?

My name is Amy Engel and I’m the author of the YA novel The Book of Ivy and its sequel The Revolution of Ivy.

How did you come to writing? Where are you today ?

I’ve always loved to read and from the time I was very young I always wanted to be a writer. But I knew how difficult it was to become a published author, so after college I went to law school instead. I practiced law for about ten years, and then decided to stay home with my young children and try to write a novel. I wrote one YA novel and it wasn’t good enough to be published. I set it aside and then began writing Ivy.

Could you talk about the genesis of « The Book Of Ivy » ? Where did you come this fabulous idea?

The honest answer is: I’m not really sure. I don’t know if writers ever know where their ideas come from exactly. I just had the idea one day of a girl who is forced to marry a boy she has been coached to kill. I’ve always been interested in family dynamics and how our families influence us, so that became a big part of the book.

What organization do you adopt when you write a novel? Can you tell us a little about your technique?

I don’t outline my books at all. I usually have a very clear idea of how the book will begin and at least a bit of an idea of how it will end (although the ending can change as I write), but the middle of the book is a complete mystery to me and only reveals itself as I’m writing.

BOOK OF IVY high res APRIL2 copy

The universe of your book seems very broad , it must take ages to build such a world , have you researched for this? Build yourself first the world or the history?

I knew I wanted to write a dystopian novel that took place closer to the end of the world when people were still rebuilding and life was more primitive. Many dystopian books take place a long time after the initial destruction so society has been completely rebuilt and there is technology, etc. I thought it would be interesting to have a world where things are more like they used to be in the past, back before electricity and technology. Once I had that idea in mind, it didn’t take long to figure out what that world would look like.

Writing a novel is always a long process , how long does it take you to complete  » The Book of Ivy » ? And « The Revolution of Ivy » ?

I tend to write pretty fast. When I’m in writing mode, I don’t do much else. I hardly sleep, barely eat and my house is a total mess. I wrote the first draft of Ivy in about 8 weeks. Revolution took about 3 months, but I also worked on another book at the same time.

What have you tried to make feel to readers through the heroine « Ivy » ?

I wanted Ivy to seem like a real 16 year old girl. Which means she is smart and strong, but also vulnerable. She doesn’t have it all figured out yet and that’s natural and normal. She’s still very young and she’s been sheltered and manipulated her whole life. I wanted readers to empathize with Ivy and even if they wouldn’t have made the same choices that she made, at least be able to understand why she acted the way she did. I wanted Ivy to feel human to the readers.

Your writing style is really nice, smooth, precise and your novel is an undeniable quality! You rework your text for such a result ?

Thank you so much! I don’t actually do a lot of reworking of the text only because I tend to write a pretty clean first draft. I have a hard time moving on to a new section of the book before the section I’m working on is in good shape. Having said that, I do have to edit and smooth some things out once the first draft is done. And I usually have to go back and add in more detail in the second draft.

Revolution of Ivy

We look forward to the release of Volume 2 in France , can you tell us a few words? What should we expect ?

You should expect that Ivy is going to face horrible challenges, both physical and mental, but that she is also going to find strength within herself that she never knew she had.

What relationship do you have with your publisher ? And with bloggers ?

I actually have two publishers: Entangled Teen for the Ivy books and the Crown imprint of Random House for an adult novel I have coming out in 2017 and I have a great relationship with both publishers. My editors are amazing and the support I’ve received has been phenomenal. Book bloggers have been so welcoming to me and my books and I owe much of Ivy’s success to the book bloggers who have read and reviewed my books and gotten the word out about them. Book bloggers are the best!

Returns and comments you receive from your readers they help you advance ? The taking into account for the rest of your writing ?

I love hearing from readers, but no, their comments don’t influence my books. I think that’s a big mistake for a writer. Because for every person who hates something, there are going to be other readers who love it. You can’t possibly please everyone so you have to be true to your vision of the story and the characters.

You are now a published author, concretely , what this has changed in your life?

Well, I’m busier than I used to be! I write full time now, which is wonderful and I feel really lucky. But a lot of my life is the same as it’s always been. I still pick my kids up from school every day, do laundry, etc. But now when I write I know that someday people will actually read the words and that’s a great feeling.

What are your goals now? Are you working on other novels now?

I have an adult novel coming out in early 2017 called The Roanoke Girls. It’s a dark suspense novel and I’m very excited about it. I’m working on edits for that book now and once those are done, I’ll be starting something new.

If you had one piece of advice for young writers still on their first novel?

The biggest piece of advice I would give is to read as much as possible. And write as often as you can. Work hard to find your “voice” as a writer. Develop a thick skin and learn to take criticism well. Write even when you don’t feel like it. Don’t give up.

Do you have a last word for your loyal readers?

Thank you so much for reading my books and for your support of my writing! I love hearing from readers, so don’t hesitate to send me an email.Résultat de recherche d'images pour "Amy Engel author"

Interview

(Version Française)

Bonjour Amy,

Merci d’avoir accepté cette interview, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Steven’s Books et présenter votre parcours d’écrivain pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Je m’appelle Amy Engel et je suis l’auteure du roman Young Adult « The Book of Ivy » et sa suite « The Revolution of Ivy ».

Comment en êtes-vous venu à l’écriture ? Où en êtes-vous aujourd’hui ?

J’ai toujours aimé lire et depuis que je suis jeune, je veux devenir écrivain.  Mais je savais combien il était difficile de devenir un auteur publié, donc après le collège, je suis allé à l’école de droit à la place. J’ai pratiqué le droit pendant une dizaine d’années, puis j’ai décidé de rester à la maison avec mes jeunes enfants à essayer d’écrire un roman. J’ai terminé un premier roman Young Adult, mais il n’était pas assez bon pour être publiée. Je l’ai mis de côté et ensuite j’ai commencé à écrire Ivy.

Pourriez-vous parler de la genèse de  « The Book Of Ivy » ? D’où vous est venu cette fabuleuse idée ?

La réponse honnête est: je ne suis pas vraiment sûr. Je ne sais pas si les écrivains savent toujours d’où viennent exactement leurs idées. J’ai eu l’idée un jour d’une fille qui était forcée d’épouser un garçon qu’elle a été entraîné à tuer. Je me suis toujours intéressé à la dynamique de la famille et à la façon dont nos familles nous influencent, donc c’est devenu une grande partie de l’ouvrage

Quelle organisation adoptez-vous quand vous écrivez un roman ? Pouvez-vous nous expliquer un peu votre technique ?

Je ne prévois jamais mes romans complètement. J’ai très régulièrement une idée très claire de comment le livre commence et une vague idée de comment cela finira (bien que la fin peut changer quand j’écris), mais le milieu du livre est un mystère complet pour moi qui se révèle uniquement quand j’écris.

L’univers de votre livre semble très vaste, cela doit prendre énormément de temps pour mettre en place un tel monde, avez-vous fait des recherches pour cela ? Construisez-vous d’abord l’univers avant de créer l’histoire ?

Je savais que je voulais écrire un roman dystopique qui se passait plus près de la fin du monde, quand les gens étaient encore en train de reconstruire leur société et la vie était plus primitive. Beaucoup de livres dystopique ont lieu longtemps après la destruction initiale du monde, pour la plupart la société a déjà été entièrement reconstruit et il y a la technologie, etc. Je pensais que ce serait intéressant d’avoir un monde où les choses sont beaucoup plus comme ils avaient l’habitude d’être dans le passé, avant le retour de l’électricité et de la technologie. Une fois que j’ai eu cette idée en tête, il n’a pas fallu longtemps pour comprendre ce à quoi ce monde pourrait ressembler.
Résultat de recherche d'images pour "Amy Engel author"

L’écriture d’un roman est toujours un long travail, combien de temps avez-vous mis pour finaliser « The Book of Ivy » ? Et « The Revolution of Ivy » ?

J’ai tendance à écrire assez vite. Quand je suis en phase d’écriture, je ne fais pas grand chose d’autre. Je peine à dormir, je ne mange que très peu et ma maison est un désordre total. J’ai écrit la première ébauche de » Ivy » en environ 8 semaines. » Révolution » a pris environ trois mois, mais j’ai également travaillé sur un autre livre en même temps.

Qu’avez-vous cherché à faire ressentir aux lecteurs à travers l’héroïne qu’est Ivy ?

Je voulais que Ivy ressemble à une vraie fille de 16 ans. Ce qui signifie qu’elle est intelligente et forte, mais aussi vulnérable. Elle n’a pas tout compris encore et c’est naturel et normal. Elle est encore très jeune et elle a été à l’abri et manipulé toute sa vie. Je voulais que les lecteurs soient en empathie avec Ivy, même si ils n’auraient pas fait les mêmes choix que ceux qu’elle a faits, au moins être en mesure de comprendre pourquoi elle a agi comme ça. Je voulais que les lecteurs sentent qu’Ivy est humaine avant tout.

Votre style d’écriture est vraiment très agréable, fluide et précis et votre roman est d’une qualité indéniable ! Retravaillez-vous votre texte pour obtenir un tel résultat ?

Merci beaucoup ! Je ne retravaille en fait pas beaucoup  mon texte, seulement parce que j’ai tendance à écrire une première ébauche assez propre. Je mets beaucoup de temps à passer d’un passage a un autre car je veux être sûr avant de finir d’écrire une section de l’ouvrage, que tout est en bonne forme. Cela dit, je dois modifier et lisser certaines choses une fois que le premier jet est fait. Et je dois souvent aller en arrière et ajouter plus de détails lors du deuxième jet.

Nous attendons impatiemment la sortie du tome 2 en France, pouvez-vous nous en dire quelques mots ? À quoi doit-on s’attendre ?

Vous devez vous attendre a ce qu’Ivy va faire face à des défis horribles, à la fois physiques et mentales, mais qu’elle va aussi trouver la force en elle-même qu’elle ne savait pas qu’elle avait.

Quel lien entretenez-vous avec votre maison d’édition ? Et avec les blogueurs ?

J’ai actuellement deux éditeurs: « Entangled Teen » pour les livres « Ivy » et « Crown imprint of Random House » pour un roman d’adulte qui va sortir en 2017 et j’entretiens une bonne relation avec les deux éditeurs. Mes éditeurs sont incroyables et le soutien que j’ai reçu a été phénoménale. Les blogueurs littéraires ont été si accueillant pour moi et mes livres et je dois beaucoup du succès de « Ivy » aux blogueurs livresques qui ont lus et examinés mes livres et trouvé les mots juste à leur sujet. Les blogueurs littéraires sont les meilleurs !Résultat de recherche d'images pour "Amy Engel author"

Les retours et remarques que vous recevez de la part de vos lecteurs vous aident-elles à progresser ? Les prenez-vous en considération pour la suite de votre écriture ?

J’aime entendre les retours des lecteurs, mais non, leurs commentaires n’influencent pas mes livres. Je pense que ce serait une grosse erreur pour un écrivain. Parce que pour chaque personne qui déteste quelque chose, il va y avoir d’autres lecteurs qui aiment ça. Tu ne peux pas satisfaire tout le monde, donc vous devez être fidèle à votre vision de l’histoire et des personnages.

Vous êtes désormais une auteure publiée, concrètement, qu’est-ce que cela a changée dans votre vie ?

Eh bien, je suis plus occupé que j’ai l’habitude d’être! J’écris tout le temps maintenant, ce qui est merveilleux et je me sens vraiment chanceuse. Mais beaucoup de ma vie est semblable à ce que ça a toujours été. Je prends toujours mes enfants à l’école tous les jours, faire la lessive, etc. Mais maintenant, quand j’ écris, je sais que des gens seront effectivement prêt à lire mes mots et c’est un grand sentiment.

Quels sont vos objectifs maintenant ? Travaillez-vous sur d’autres romans en ce moment ?

J’ai un roman adulte qui doit sortir au début 2017 appelé «  The Roanoke Girls « . C’est un roman sombre à suspense et je suis très excité à ce sujet. Je travaille sur des modifications pour ce livre maintenant et une fois que ce sera fait, je vais commencer quelque chose de nouveau.

Si vous aviez un seul conseil à donner aux jeunes écrivains toujours sur leur premier roman ?

Le plus gros conseil que je donnerais est de lire autant que possible. Et écrire aussi souvent que vous le pouvez. Travailler dur pour trouver votre «voix» comme un écrivain. Développer une carapace épaisse et apprendre à bien prendre la critique. Ecrire même lorsque vous ne vous sentez pas bien. Ne pas abandonner.

Avez-vous un dernier mot pour vos fidèles lecteurs ?

Merci beaucoup de lire  mes livres et de votre soutien pour mon écriture! J’adore entendre les commentaires, alors n’hésitez pas à m’envoyer un email.

boi

J’espère que cette petite interview vous aura plu ! Je vous invite à vous rendre sur sa page ou son site pour découvrir son univers ! On se retrouve prochainement pour d’autres nouvelles interviews !


Et vous ?

Connaissiez-vous cette auteure ? Avez-vous lu ses romans ? Ceux-ci vous ont-ils plu ? N’hésitez pas à parler de tout ça dans les commentaires !

signature

 

5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Merci pour cette interview…c’était super de la lire…Amy Engel fait désormais partie des auteurs que j’apprécie le plus. Merci encore

2 années ago

Je t’en prie, j’ai trouvé ses réponses vraiment très intéressantes 🙂

2 années ago

Merci beaucoup pour cet article, c’était une super découverte. Moi qui n’ai pas encore pu lire ses romans, je suis contente d’avoir pu découvrir cette auteure par le biais de cette interview. J’ai beaucoup apprécié de voir ses méthodes d’écriture, sur la manière dont elle voyait son travail.
C’est une superbe rencontre, tu en as de la chance 😛

2 années ago

Je t’en prie 🙂 C’est vraiment une auteure sympathique, je l’adore !

2 années ago

Ouawou super interview! Merci à toi pour tout ça, je suis tellement déçue de ne pas pouvoir la rencontrer au salon du livre de Montreuil mais toutes ses réponses m’en apprennent beaucoup. Encore merci (aussi pour la traduction :p )

2 années ago

Merci 🙂 ! Je suis ravi qu’elle t’ait plu ^^ (J’ai trouvé ça plus pratique pour ceux qui ne sont pas bilingues :3)

2 années ago

Oh j’ai beaucoup apprécié cette interview ! Et merci pour la version française ^^ J’ai adoré ces deux livres et j’espère rencontrer Amy Engel au salon de Montreuil *croise très fort les doigts* Elle a l’air tellement gentille et humble !

Merci beaucoup ! 😀

2 années ago

Oui, c’est une auteure vraiment très agréable et naturelle 🙂 Merci !

2 années ago

Waooooouw, ça c’est du scoop 😉
Merci pour cette interview 🙂

2 années ago

Je t’en prie 🙂 !

2 années ago

Super interview ! C’est très intéressant, j’en ai beaucoup appris sur l’auteure donc merci à toi 🙂 j’espère que tu as aimé réaliser cette interview !

2 années ago

Merci :3 Oui, c’était vraiment un super moment !

2 années ago
Valou
La Rédac

Bonsoir, je viens tout juste de découvrir ton blog. Merci beaucoup pour cette interview. J’ai fini The revolution of Ivy cette semaine et je me demandais justement si l’auteur avait d’autres idées en tête. Hâte de me plonger plus en profondeur sur ton blog. Bon week-end et bonnes lectures!!!!

2 années ago

Bonsoir ! Je suis ravi d’avoir pu vous partager ce fabuleux échange que j’ai eu avec Amy Engel 🙂 Bon week-end et bonne lecture !

2 années ago

[…] Une interview de l’Amy Engel a été réalisé par Steven’s Books blogueur littéraire, pour le lire clique ici => L’Interview de l’auteure Amy Engel […]

1 année ago

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :