[Société] Comprendre les élections américaines

Il y a deux semaines, le monde entier découvrait le nouveau visage du président des Etats-Unis. Et alors que tous les sondages prédestinaient la candidate démocrate, Hillary Clinton à être élue, le peuple Américain en a décidé autrement. En effet c’est le candidat Républicain, Donald Trump qui succédera à Barack Obama. Cependant il est parfois difficile de comprendre parfaitement cette actualité tant les informations sont nombreuses ! Je vous propose donc, dans cet article de comprendre plus facilement les élections du 8 novembre dernier. C’est parti, direction les States !

Premièrement il faut savoir que les élections présidentielles américaines ne se déroulent pas du tout comme en France. Il est donc primordial de bien comprendre le fonctionnement du système politique américain. Contrairement en france où il existe plus de 400 partis officiels, aux Etats-Unis seuls 2 dominent la vie politique : Les Démocrates et les Républicains.

hillary-et-donaldUne des autres différences est que les suffrage aux Etats-Unis est un suffrage indirect car les électeurs ne votent pas directement pour élire leur président mais pour des grands électeurs. Chaque Etat élit ses propres grands grands électeurs parmi les partis. Chaque grand électeur est un militant  récompensé pour son engagement. L’ensemble des grands électeurs forme le collège électoral. C’est ce collège qui votera pour élire le futur président. Le nombre de grands électeurs est égal au nombre de sénateurs (100) et de représentants à la chambre des représentants (435) auquel on ajoute les trois grands électeurs du district de Columbia soit 538 au total. Ainsi, pour qu’un candidat soit élu président de la République, il doit obtenir la majorité absolue des voix du collège électoral soit 270. Dans chaque Etat, le nombre de grands électeurs est différent. En effet, un Etat compte autant de grands électeurs que de représentants (qui dépend du nombre d’habitants) et de sénateurs (2 par Etat).Dans certains Etats, l’issue du scrutin est connue d’avance. Par exemple, le Texas a toujours voté Républicain depuis 1980 alors que l’Etat de New-York lui, continue de voter démocrate depuis 1988. Cependant certains Etats sont partagés car les deux partis sont très proches. Ainsi en Floride, en Ohio ou encore en Pennsylvanie, la majorité peut varier selon les elections. Ce sont ces Etats que tentent de convaincre les candidats afin de faire basculer le scrutin.

Et voilà, vous êtes totalement prêt à crâner devant vos amis, parce que vous (contrairement à eux) vous connaissez sur le bout des doigts le fonctionnement des élections Américaines.

Venons-en maintenant à celui qui a été désigné comme le 45ème président des Etats-Unis : Donald Trump. Ce dernier a été élu le 8 novembre 2016 pour un mandat de quatre ans et prendra ses fonctions le 20 janvier 2017 à midi.carte-etats-unis

Je vous propose donc de décortiquer un peu plus en détails les programmes des deux candidats afin de voir ce qu’ils ont de différents. Certaines personnes parlent beaucoup sans rien savoir ! Voici donc la matière qu’il vous manquait peut-être afin de pouvoir parler correctement.

  Donald Trump Hillary Clinton

Politique étrangère

OTAN : Les alliés de l’OTAN payent pour assurer leur sécurité. Sinon menace de quitter l’alliance. Se concentrer plus sur la lutte contre le terrorisme et moins sur la force de dissuasion envers la Russie.

EI : Appel à la destruction de ce dernier sans plus de précisions. Favorable à laisser plus d’action aux Russes qui sont “plus à même d’intervenir dans ce pays”.

Souhaite renégocier l’accord sur le nucléaire avec l’Iran.

OTAN : Renforcer l’alliance pour lutter contre les envies d’expansion de la Russie. Renforcement dans la lutte contre l’Etat Islamique (EI) avec plus de raids aériens.

EI : Favorable à l’accord du nucléaire avec l’Iran. Appelle à des sanctions pour les violations des résolutions du Conseil de Sécurité. Souhaite accroître la pression sur la Corée du Nord pour que le pays abandonne l’arme nucléaire.

Sécurité

Favorable à la torture pour lutter contre le terrorisme. Appel à tuer les familles des terroristes pour dissuader les candidats au djihad. Envisage une interdiction totale à l’entrée des musulmans aux Etats-Unis (avant de reculer face à une telle mesure).

Réclame une grande vigilance pour les musulmans qui souhaitent rentrer dans le pays.

Estime qu’une telle mesure nuirait aux relations américaines avec le monde musulman et ne ferait qu’alimenter la capacité de recrutement de l’EI. Proposition de renforcement du dialogue avec les leaders des communautés musulmanes aux USA.

Immigration

Edification d’un mur de 1600 kilomètres le long de la frontière mexicaine afin d’empêcher l’immigration illégale.

Expulsion des 11 millions d’immigrants sans papiers qui vivent aux USA.

Promet de revenir sur le droit du sol.

Vaste réforme de l’immigration avec la régularisation des immigrants sans papiers à condition qu’ils n’aient commis aucun crimes violent sur le territoire.

Santé

Souhaite abroger la loi sur l’assurance santé.

Souhaite permettre aux personnes qui désirent s’assurer par leurs propres moyens de déduire le montant des cotisations de leurs impôts.

Souhaite améliorer le dispositif en élargissant l’accès de système public de couverture maladie.
Famille Propose de déduire de leurs impôts le coût de garde d’enfants.

Propose six semaines de congés payés comme une indemnité chômage pour le congé maternité (innexistant aux USA.)

S’engage à plafonner les frais de garde d’enfants à 10% des revenus du foyer grâce à des aides publiques.

Instauration du congé parental correspondant aux deux tiers du salaire.

Avortement Reconnaît que l’embryon a “un droit fondamental à la vie et ne peut être enfreint”.

Avait envisagé de punir les femmes ayant recours à l’IVG avant de se raviser.

Assure à chaque femme le droit à l’avortement avec un accès universel à des services de santé de qualité.
Armes à feu Affirme que l’arme à feu est “un droit naturel […] donné par Dieu à l’autodéfense” Souhaite étendre les contrôles sur les antécédents des acheteurs et encadrer les foires et les ventes sur internet.
Economie Promet de consacrer 1000 milliard de dollar au développement des infrastructures.

L’impôt sur les sociétés sera abaissé à 15%.

Suppression taxe foncière.

Favorable à relever le salaire minimum à 10 dollars au lieu de 7,5

Promet la renégociation de l’accord du libre-échange nord américain (ALENA) responsable selon lui des délocalisations vers le Mexique.

Souhaite lancer un plan de développement des infrastructures qu’elle estime à 275 milliards de dollars.

Propose de relever la fiscalité des plus riches en instaurant notamment un taux minimum d’imposition de 30% pour les foyers gagnant plus de 2 millions.

Souhaite relever les taxes foncières et augmenter la fiscalité sur la transmission du patrimoine.

Relève à 12 dollars le salaire minimum.

Ne compte pas revenir sur l’ALENA.

Environnement Annulation de l’accord de Paris sur le climat.

Suppression de l’agence de protection de l’environnement.

Lever les restrictions sur la production d’énergies fossiles.

Accent sur le développement des énergies renouvelables.

Poursuite de l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste.

Universités  


Instauration de la gratuité des frais universitaires dans le premier cycle pour les familles gagnant moins de 85000 dollars.

Vous comprenez à présent mieux certaines polémiques ou avis controversés.

Cependant ce n’est pas tout, depuis l’élection du candidat Républicain, ce dernier aurait reculé devant une partie de ses promesses faites lors de sa campagne.  En effet il a semblé changer de discours face aux enjeux environnementaux et notamment face à la COP21. Cependant alors qu’il semblait plus ouvert face à ce sujet, quelques jours plus tard il réitère sa promesse d’annuler les restrictions sur l’extraction de gaz et de pétrole de schiste.donald-trump

Il est également revenu sur ses opinions face au terrorisme et à la torture. Après avoir rencontré James Mattis, ancien général, qui lui a affirmé qu’”un paquet de cigarette et deux bières” suffiraient à faire parler les suspects plutôt que de les torturer. En présentant ses mesures phares durant son mandat, il oublie certaines de ces promesses comme la renégociation de l’ALENA par exemple.

Après tous ces revirements de situation en l’espace d’à peine 20 jours, on peut se demander ce qu’il restera de ces propositions le 20 janvier 2017. Affaire à suivre…


Et vous ?

Vous en pensez quoi des élections américaines ? Vous avez mieux compris le système américain ? Dites nous tout en commentaires !

13517984_10205271792829417_1172693243_o

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :