[Société] Harcèlement sexuel – Les aides possibles

Comme tout autre délit, le harcèlement sexuel est puni par la loi. Mais comme nous avons pu le voir dans les précédents articles, très peu d’affaire d’harcèlement/agression sexuelles sont menées jusque devant la justice, et encore moins se terminent en faveur de la victime. Voici donc les aides qui sont possibles. Que vous soyez victime ou ami(e) d’une victime, c’est le type d’information utile et qui peut vraiment faire la différence.

I – Les numéros de téléphone

….

…..Si vous n’avez pas de numéro spécialisé, vous pouvez joindre quelqu’un à ces numéros, qui vous orientera vers un numéro peut être pus approprié, qui saura vous guidez dans la marche à suivre :

….
17 (police et gendarmerie)
112 (service d’urgence européen)
15 (SAMU)
18 (pompiers)
114 (équivalent du 15, 17 et 18 pour les sourds ou malentendants)

….En plus de ces numéros, vous en avez deux autres, spécialisé dans l’écoute des personnes victimes de violences :

….
08 842 846 37

ouvert 7j/7 de 9h à 21h, dédié aux victimes et témoins d’harcèlement. (appel non surtaxé)

….
3919

ouvert du lundi au samedi de 8h à 22h, dédié aux femmes victimes de violences ou au témoins d’harcèlement (numéro gratuit et invisible sur les factures)

////

II – En entreprise

….

….Si vous êtes victime d’harcèlement sur votre lieu de travail, vous pouvez en parler :
aux délégués du personnel
aux délégués syndicaux
au comité d’entreprise
au comité d’hygiène
au médecin du travail
à l’inspecteur du travail

….

III – En dehors d’une entreprise

….

….Si vous êtes victime d’harcèlement en dehors de votre lieu de travail, vous pouvez vous adresser :
à une Maison de Justice et du Droit
un antenne de justice


…..Pour ces deux cas, des informations et des consultations juridiques pourront vous être donné par des professionnels du droit et par des associations. Renseignez vous auprès du tribunal proche de votre domicile, la mairie ou consultez les coordonnées des lieux d’accès aux droits.

….
aux associations d’aide aux victimes
au Défenseur des droits

….
…..Vous pourrez le saisir par mail, par courrier motivé ou en vous adressant au délégués du Défenseur des droits près de chez vous (préfecture, sous-préfecture, maisons de justice et du droit).

……

IV – Les associations

Il existe plusieurs associations pouvant venir en aide, ou du moins, en soutient aux victimes :

….
CIDFF
FNFS
GAMS
Planning familial

….

V – Vous êtes témoins

….

Si vous êtes témoins, vous n’êtes pas sans pouvoir, au contraire !

…..
….En dehors de la sphère professionnel, vous pouvez proposer de l’aide à une victime, que ce soit pas le don d’un numéro d’urgence, une oreille à l’écoute, une présence sécurisante…
…..Dans la sphère professionnelle, vous pouvez alerter vos supérieurs, collègues, DRH, chef d’entreprise, etc, sans prendre de risque pour votre emploie, car vous êtes légalement protégé par le Code du travail.

…..

Des moyens existent. Autant les utiliser.


Et vous ? 

Maintenant que vous les connaissez, les utiliseriez vous ?

Dites moi tout en commentaire !

oceane

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :